Une fuite de plomberie devient un déluge et fait des ravages au Seattle Grace, alors que le chef tente de mettre en œuvre de nouvelles politiques d’enseignement et que George essaie de repasser son examen de résidence. Pendant ce temps, Derek espère faire quelques changements chez Meredith, impliquant le déménagement d’Alex et Izzie.

Le Chief essaie d’instaurer les nouvelles règles et se retrouve à devoir s’occuper d’une fuite d’eau. Une situation qu’il ne va pas du tout bien gérer.
Des fuites d’eau, puis une véritable inondation. Arrivée à ce stade de dégâts, en tant que patient, j’aurais peur de mettre le pied dans un hôpital pareil. Mais, sur le plan scénaristique, l’idée est sympathique et fait que l’on débouche sur un épisode plaisant et ambiance bon enfant.

Derek et Meredith vont vivre ensemble, mais pour lui, Izzie et Alex doivent déménager. C’est le dilemme de l’épisode de Mer : veut-elle oui ou non les voir partir ? Nous avons l’habitude, cette femme met toujours des heures et des jours à prendre une décision dont elle connaît déjà la réponse. Rien d’étonnant ici, et tout se déroule comme on pouvait le deviner.

Le reste des intrigues est en fait approximativement du même acabit : Izzie cherche un nouvel appartement, Alex s’occupe d’un patient qui attire les problèmes, Meredith d’une femme atteinte d’un cancer, tandis que Hahn n’aime pas que Callie parle de sa vie privée, et encore moins à Mark. Ce qui prend le plus de place en fait, c’est Lexie, son amour pour un George aveugle, et surtout, un début de relation entre elle et Mark. Je ne sais pas trop quels sont les projets, mais les deux fonctionnent très bien ensemble, et on peut même se dire qu’il formerait un couple plus convaincant et complémentaire que Lexie-George.

Dans son ensemble, il n’y a en fait pas grand-chose à dire sur l’épisode, qui est vraiment agréable à suivre, on rigole, on sourit, et la dynamique fonctionne. On ne va pas bouder notre plaisir, si l’épisode en soi n’apporte pas grand-chose sur le plan de l’évolution des protagonistes (exception faite de George qui repasse enfin son examen), les 45 minutes filent très vite et furent bien à la hauteur.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire