Grey’s Anatomy – If/Then (8.13)

Alors que Meredith met Zola au lit et se questionne sur la destinée, elle se met à imaginer son existence si sa mère n’avait pas eu Alzheimer.

Avec If/Then, Grey’s Anatomy nous sort la carte du « What if ? », et si les choses avaient été différentes. Dans le cas présent, il s’agit de se questionner sur ce que serait Meredith si sa mère n’était pas tombée malade, était resté à l’hôpital, etc. Cela a une étrange incidence sur le monde qui l’entoure, mais c’est pour la bonne cause de l’épisode, histoire de pimenter un peu plus cette réalité alternative.

Pour le coup, on délaisse les drames actuels du show pour se plonger le temps de 45 minutes dans un monde où Meredith porte du rose, Cristina a une horrible coupe de cheveux, Callie n’a pas encore réalisé qu’elle aimait aussi les femmes, ou encore Bailey n’arrive pas à s’affirmer face à une Ellis Grey impitoyable.

À un certain degré, tout cela fonctionne. Derrière les artifices, l’équipe créatrice connaît ses personnages et ils sont au fond les mêmes, destinés à s’orienter vers une existence plus proche de celle que l’on connaît. C’est peut-être un peu dommage de refuser à ces Alt-personnages une perspective plus éloignée, mais le but d’un tel épisode est de jouer avec ce que sait le spectateur et de nous afficher une sorte de destinée, justement ; il n’y a rien de surprenant de ce côté-là.

If/Then est une honorable tentative de mettre en avant l’évolution de la série et de montrer que cela aurait pu être différent sans l’être totalement. La façon dont le scénario réussit à intégrer et exploiter de vieux évènements de la série est certainement ce qu’il y a de mieux. Face à l’absence d’anciens personnages qui auraient pu trouver leur place dans cet univers, les médecins nous explicitent ce qui est arrivé à Burke, Izzie ou George. Certaines scènes nous renvoient aussi à des situations que nous avons déjà connues – à l’image de celle entre Derek, Addison et Mark. Des petites touches, comme la présence de Percy, sont bienvenues. La présence d’Ellis Grey change forcément certaines choses, que ce soit dans la vie personnelle de Meredith ou dans la façon dont le Seattle Grace est régi.

Certains acteurs en profitent aussi pour se voir offrir l’opportunité de jouer sur un registre un brin différent. C’est léger, mais c’est certainement dans les petites subtilités que tout se joue. À ce niveau-là, si ce Alt-Alex est un peu difficile à accepter, Alt-Lexie se révèle être un personnage plutôt intéressant, qui s’affirme comme le dommage collatéral de l’existence dite « heureuse » de sa demi-sœur.

If/Then est en définitif un épisode inoffensif, un exercice de style pour tenter d’approcher de façon inédite l’univers riche de la série. Son concept même fait qu’il marquera forcément et sans être particulièrement renversant, l’épisode tient plutôt bien la route, car qu’importe la réalité, on se prend d’affection pour ces médecins du Seattle Grace Hospital.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link