Grey's Anatomy - New History (6.09)

Owen propose à Teddy, dont il a fait la connaissance à l’armée, de prendre le poste de chirurgien cardiaque, pour faire une surprise à Cristina. Izzie revient au Seattle Grace, avec son mentor, malade. C’est aussi le retour de Meredith à son travail, qui tente d’aider Alex à gérer le fait que Stevens soit réapparu.

Ce jour devait bien arriver : Izzie est de retour au Seattle Grace. Le même jour où Meredith reprend ses fonctions. Cette dernière, comme une bonne partie du casting, sera mise sur le bas côté. Si on en croise pas mal, l’histoire va avant tout se concentrer sur Stevens, Bailey et le Chief, avec en plus, l’introduction de Teddy.

Dans le cas de l’ancienne employée du Seattle Grace, il faut bien dire qu’il est difficile d’apprécier ses retrouvailles. Il était prévisible que l’harmonie ne serait pas au rendez-vous, mais les scénaristes ont fait assez fort : Izzie avait été plutôt rendu détestable par ses silences. Son retour enfonce le clou, son dialogue avec Alex mettant en avant son nombrilisme et à quel point elle est aveugle et bornée. Difficile de ne pas donner raison à Karev, qui paie finalement le prix fort pour quelque chose dont il n’est pas vraiment responsable. Izzie tient quasiment tout le monde responsable de son renvoi sauf elle-même. Alors, elle a vaincu le cancer, vient pour aider son ancien mentor, mais cette histoire a une drôle de saveur quand on a des difficultés, nous aussi, à pardonner à la jeune femme ce qu’elle a fait – situation compliquée par le fait qu’elle ne se rend pas compte de son erreur.

Elle n’est pas la seule à être dans une position plutôt douteuse, car la femme de Richard est de passage à l’hôpital et va jusqu’à soupçonner Bailey d’avoir une liaison avec son mari. Miranda, vous imaginez ! La toujours impeccable Chandra Wilson est une nouvelle fois au sommet de son art en endossant son rôle de mère et d’épouse (de travail!), aidant le Chief, en pleine crise professionnelle envenimée par un faux pas professionnel qui pourrait lui coûter son poste. Nous voilà à découvrir que le chief, en plus d’être fatigué, a plongé dans un vice plus que dangereux (encore plus pour un chirurgien) : l’alcool. Le raccordement avec des scènes passées n’est peut-être pas le plus inspiré, mais l’intention est là, c’est déjà cela.

Rayon intention, on a d’ailleurs Owen prenant soin de notre Cristina en pleine forme, en lui dégotant une déesse de la chirurgie du cœur. L’anguille sous roche qu’elle ne soupçonne pas, c’est le passé qui lie Hunt au Dr. Teddy Altman. Mais, en attendant, Cristina est occupée, d’abord à dire du mal de celle qu’elle juge incompétente, puis à être sur son petit nuage quand Teddy remplit enfin toutes les attentes. La nouvelle doctoresse est un peu too much par moment, mais se fond assez bien dans le décor, et avec un peu d’eau dans son vin, elle pourrait avoir sa place dans l’hôpital.

New History possède des moments sympathiques, de l’humour, de la tension assez bien placée, et une Bailey en pleine forme!