Addison revient au Seattle Grace car ils ont besoin d’elle pour une opération délicate. Rebecca/Ava rend visite à Alex, avec une nouvelle. Meredith et Derek essaient tous les deux de sauver un patient, en tentant une méthode expérimentale.

L’épisode est marqué par le retour d’Addison, qui, au premier abord, pense qu’il n’y a eu aucun changement, avant de découvrir que c’est l’inverse. C’est à travers sa vision que nous verrons l’évolution.
Addison aime sa vie à L.A. mais elle avait besoin de savoir si oui ou non elle avait bien fait de partir. Je dirais que oui, elle est sûrement mieux au soleil que sous la grisaille. Si le personnage peut manquer à l’univers de Grey’s Anatomy, on ne peut pas dire que l’équipe se donne la peine de lui offrir un retour mémorable. Après quatre saisons, la routine s’est installée et le traitement scénaristique des histoires est toujours le même. On commence particulièrement à le ressentir, et le retour du docteur Montgomery le montre encore plus.

Elle apprend d’abord la séparation entre Meredith et Derek. Tous deux travaillent ensemble et forme un bon duo. Le cas médical dont ils s’occupent avait une fin évidente, des patients de ce type sont déjà passés par le Seattle Grace. Le défi médical qui se pose à eux n’est pas très exposé, par conséquent, difficile de comprendre ce qu’ils doivent faire.

Amie avec le docteur Torres, Addison va lui faire remarquer que sa relation avec le Dr. Hahn ressemble à celle d’un couple. Ce qui va commencer à faire paniquer Callie. Il faut bien dire qu’il n’y a pas encore de personnage gay ou lesbien, et la mode hollywoodienne étant plus du côté de la bisexualité en ce moment, il semble que les scénaristes aient décidé que le Dr. Hahn allait se diriger dans cette voie. Je trouve assez dommage que les scènes entre Erica et Mark passent à la trappe pour favoriser la relation qu’elle a avec Callie. Sincèrement, le duo est bien moins efficace et drôle. Il manque de panache.

Rebecca revient voir Alex pour lui annoncer qu’elle est enceinte. Ce dernier l’évitera pendant tout le temps, jusqu’à la fin. Il réalisera l’importance de la nouvelle après l’opération du bébé avec le Dr. Hahn, où ils doivent remettre le cœur à l’intérieur du corps. Seulement, voilà, c’est Izzie qui s’est occupé de Rebecca, et elle apprend à la fin que sa patiente n’attend pas de bébé. Qu’a-t-elle ? C’est un peu le mystère. Nous partons donc sur une histoire qui risque de mettre un terme définitif à l’histoire Rebecca/Ava (une déduction logique, l’actrice étant sur une autre série la saison prochaine).

Dans le cas d’Izzie Stevens, je me questionne toujours sur l’intérêt de faire d’elle une chirurgienne. Elle est un peu le Dr. Carter du lot. Elle préfère s’occuper des patients avant tout. Il serait alors temps d’assumer la direction donnée au personnage. Son histoire avec George semble là pour combler les trous. Finalement, personne n’a vraiment explicité l’état de leur relation. Les deux sont donc séparés, mais encore amis.

Cristina tente toujours de bien se faire voir auprès du Dr. Hahn, et on apprend enfin pourquoi cette dernière est ainsi avec le Dr. Yang. C’est simplement car Cristina lui rappelle elle quand elle était jeune. Bien entendu, c’est très ordinaire comme excuse, et cela fait maintenant au moins 10 épisodes que nous sommes sur cette histoire pour Cristina. Il serait temps de passer à autre chose.

Piece of My Heart n’est pas un mauvais épisode, juste trop ordinaire. Pour le retour d’Addison Montgomery, nous étions en droit d’attendre un peu plus.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire