Grey’s Anatomy : Mauvaise Réputation (14.21)

L’hôpital est au cœur d’un scandale. Malheureusement pour eux, Olivia Pope n’est plus disponible. Catherine a ainsi dû engager une femme spécialisée dans la gestion de crise qui cherche surtout à trouver une solution sur le court terme pour calmer les foules.

L’équipe créative de Grey’s Anatomy est prompte à prendre des raccourcis à l’approche de la fin de cette saison 14. Ce qui est présenté comme une tornade pour l’hôpital est traitée comme un simple coup de vent. Les journalistes sont à la porte, mais le débat qui prend forme au sein de l’équipe est aussi didactique que prédictible.

Si le scandale touchant la Fondation avait de quoi faire des ravages, nous faisons face à une crise qui refuse de prendre. Après avoir ouvert une telle porte, les médias pouvaient aisément s’engouffrer et dénicher multiples histoires allant au-delà du grand-père de Jackson. Alors que Meredith nous signifie ce penchant à blâmer les femmes, nous n’en avons même pas une dans l’épisode pour parler au nom des victimes.

Les scénaristes de Grey’s Anatomy ne savent pas sur quel pied danser au sein de cet épisode 21. Le retour de l’infirmière Olivia Harper, maintenant Jankovic se présentait comme une sorte d’extension aux problématiques en place. À l’approche du mariage entre Jo et Alex, c’était également un moyen de revenir sur le comportement douteux de Karev dans ces premières années pour une autre introspection. Le point a été fait qu’il a changé, mais il y avait, en plein cœur du scandale, matière à voir Alex et Olivia aborder plus sérieusement leur passé.

Le choix est fait de gérer cela avec plus d’humour en même temps qu’un Alex discret après une découverte personnelle qui ne sera explicitée que dans les dernières minutes de l’épisode. Le personnage, et les scénaristes ont donc les yeux rivés vers autre chose depuis le début.

L’équipe créative de Grey’s Anatomy a des idées en cette fin de saison 14, mais finalement peu de temps pour les explorer comme il faut. Owen prenant en charge un bébé vient constamment nous le rappeler, et il emporte Amelia dans son tourbillon lorsque la chirurgienne fait la connaissance de la mère de l’enfant.

Entre les questions d’adoption, d’addiction et de responsabilité parentale, les scénaristes offrent enfin à Owen et Amelia le matériel qu’il faut pour qu’ils puissent exister ensemble et en parallèle de manière cohérente. Il y a matière pour une intrigue aussi solide que pertinente — et avec des conséquences sur la durée — mais il est difficile de ne pas avoir la sensation que tout est précipité. Ce qui a été mis en place en deux épisodes méritait d’être développé sur une période plus longue.

Au fond, Les scénaristes prennent des raccourcis pour la plupart de leurs histoires ou optent pour la solution de facilité. L’ensemble contient des choses intéressantes, mais la précipitation est ce qui affaiblit le plus cet épisode de Grey’s Anatomy.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link