Grey’s Anatomy : À l’instinct (15.03)

Après une reprise nous annonçant que la romance serait au cœur de cette saison 15 de Grey’s Anatomy, les scénaristes poursuivent avec un épisode gérant les premiers changements.

Signé Mark Driscoll, l’épisode appuie sur un certain nombre de mauvais boutons pour faire son point, allant même jusqu’à opter pour de la facilité regrettable. L’illustration parfaite de ce problème est Alex, en nouveau chef qui arrive en homme bienheureux, mais qui va vite se retrouver dépassé.

Il semble que la politique soit de jeter dans la cage aux lions le nouveau chef et de voir comment il survit. C’est un procédé redondant et irresponsable. On se retrouve dès lors à voir Alex faire ce qu’on s’attendait qu’il fasse, sans une once de surprise. En vérité, il est même agaçant de voir que l’équipe créative choisit d’exploiter la nature nonchalante d’Alex pour nous fournir ce qu’on était certain d’avoir dès le début.

L’idée est bien évidemment de nous offrir une évolution pour Alex, mais celle-ci s’amorce sur une régression d’abord, une volonté de placer Alex dans une mauvaise position pour qu’il puisse remonter ensuite la pente.

Les décisions discutables sont nombreuses dans cet épisode, comme nous le montre Richard qui veut pousser un patient à admettre son alcoolisme après un accident l’ayant conduit lui et des élèves à l’hôpital. Les méthodes que Weber va utiliser tout du long ont de quoi rebuter, et comme cela arrive à l’occasion dans Grey’s Anatomy, on doit passer outre, car le personnage a réussi à faire son point. On peut ajouter à cela le traitement irresponsable du docteur Roy, où les scénaristes n’y vont pas par quatre chemins pour mettre en scène une grave erreur professionnelle.

La partie sentimentale a le mérité d’être mieux géré, à commencer par les problèmes naissants dans la relation entre Jackson et Maggie, ce dernier choisissant de partir en ne laissant qu’un simple message pour se retrouver après avoir failli mourir. Le docteur Avery fait quelque chose de commun dans Grey’s Anatomy, et franchement irritant, et qui va donc avoir des répercussions.

De son côté, Meredith soigne toujours sa patiente spécialisée dans le matchmaking qui doit trouver comment elle peut aider la chirurgienne à de nouveau trouver quelqu’un. Cela nous offre à la fois une patiente dans laquelle on peut dignement s’investir, un cas médical qui se construit sur la durée et quelques bonnes scènes pour le docteur Grey (dont celle qu’elle partage avec Alex d’ailleurs).

Les scénaristes de Grey’s Anatomy mettent aussi le paquet auprès d’Owen et Amelia pour s’assurer que tout va bien pour eux, comptant présentement sur le fait qu’on sait très bien que cela ne va pas durer et qu’on ne peut que prendre notre mal en patience jusqu’au retour inévitable de Teddy qui viendra tout bousculer.

Après un double-épisode relançant la série dans la bonne humeur, cette saison 15 de Grey’s Anatomy enchaine sur un épisode qui opte pour une certaine facilité et une écriture régulièrement trop grossière pour que cela fonctionne vraiment. L’ensemble se laisse donc suivre, mais sans l’étincelle supplémentaire qui fait la différence.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link