Admis à l’hôpital pour un problème cardiaque, un patient âgé retrouve son amour de jeunesse. Karev traite une jeune patiente, diagnostiqué d’une schizophrénie, mais il pense qu’elle souffre d’autre chose. Meredith partage ses doutes envers Owen quand Cristina lui annonce qu’elle va emménager avec lui.

Grey’s Anatomy déblaie le terrain relationnel. Il faut mettre les choses à plat avant le final de la saison, et c’est ce qui va se passer dans Shiny Happy People.

Comme catalyseur à beaucoup de sentiments non exprimés, nous avons un vieux couple de patients qui se retrouvent. Ils s’aimaient, mais chacun a suivi la bonne route morale pour finalement se retrouver 50 ans plus tard (ou quelque chose dans le genre) au Seattle Grace Hospital et voir ressurgir tous leurs sentiments. Une belle histoire d’amour télévisuelle.

Dans le coin, il y en a une, c’est celle de Meredith et Derek, qui pensent à leur future maison. Mais s’ils sont heureux, on ne peut pas en dire autant du reste du personnel. Alors que Mark était parti sur du plus ou moins sérieux avec Teddy, les scénaristes vont l’envoyer batifoler dans les bras de l’insipide Reed – qui ne sert plus à grand-chose – pour faire exploser le couple (sans violence) et ramener à la surface Lexie. Il n’y a plus d’obstacle entre eux. Plus de bébé, plus de fille sortie de nulle part.

Il est très clair que Lexie n’est pas allée de l’avant, bien qu’elle voit en Karev (qui hérite du vrai cas médical intéressant de l’épisode) une opportunité, surtout que ce dernier assume parfaitement leur relation, et l’emmène même plus loin. Il est donc le dernier barrage sur la route de la réconciliation amoureuse de Lexie et Mark.

Les scénaristes affectionnent les trios ces derniers temps, et si celui précité n’a pas été exploité comme tel, celui de Teddy-Owen-Cristina dure depuis maintenant trop longtemps. Poussé par Meredith, Hunt va finir par s’exprimer auprès de Cristina, avec une Teddy pas très loin – sans qu’aucun des deux ne le sache au départ. Une scène qui réussit au moins à avoir une certaine intensité pour des doutes amoureux qui sont devenus plus que répétitifs. Cela fait trop longtemps que cela dure, il faut que cela se termine. Au moins, l’épisode met tout le monde au courant de ce qu’il retourne. Il ne reste plus qu’à prendre des décisions.

Comme personne n’est épargné, la relation toute neuve et toute fraiche de Bailey est mise à l’épreuve tandis qu’Arizona et Callie tentent de gérer leur difficile après-rupture, et cela n’est pas du tout facile.

Au bout du compte, nous avons un épisode de Grey’s Anatomy qui met à plat l’état relationnel de son équipe médicale, pour le meilleur et pour le pire. Le problème est que certaines durent depuis trop longtemps, et entrent en collision avec les ruptures/développements des autres qui n’ont pas forcément le droit au temps d’antenne nécessaire pour s’étoffer. Bref, on cumule et il est plus que temps de faire le ménage.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire