Grey’s Anatomy – The Girl with No Name (8.20)

Une patiente sans nom arrive à l’hôpital et se révèle être une jeune femme qui intéresse fortement la presse. Les résidents enchainent les entretiens pour se trouver une position dans un hôpital à l’approche de la fin de leur résidence au Seattle Grace.

Voilà quelque temps que Grey’s Anatomy n’avait pas cherché à délivrer un épisode de plus grande envergure. The Girl with No Name vient donc rectifier le tir avec une patiente sans nom qui va vite se révéler être une jeune femme qui a été kidnappée pendant son adolescence et qui s’est récemment échappé.

Vanessa Marano (Switched at Birth) campe donc la gamine kidnappée, maintenant adolescente, qui vient de faire une chute et dont l’hôpital doit s’occuper. Elle est en miettes autant physiquement que psychologiquement. De ce fait, elle va créer un lien avec Meredith qui sera exploité dans une certaine mesure. Malheureusement, malgré un potentiel monstre, l’épisode n’ira pas réellement au bout de son sujet, restant trop à la surface.

Il faut aussi dire que les scénaristes sont aussi occupés à ce stade à se pencher sur l’avenir de nos résidents, qui sont à un tournant. Cela ne peut pas vraiment être délaissé, surtout si proche de la fin de la saison. Il y a aussi la détérioration du couple Hunt/Yang qui est toujours sous les projecteurs, et tout cela empêche donc le cas médical d’avoir toute l’attention qu’il méritait – et pour le coup, de pouvoir réellement devenir intense, malgré quelques scènes fortes.

Du côté de nos chirurgiens, la résidence à Seattle Grace approche de sa fin, et l’avenir est donc incertain. Yang enchaine les entretiens, elle est la star que tout le monde désire et c’est une opportunité pour elle de fuir sa vie en ruines. Ironiquement, c’est elle qui pousse Meredith à prendre son envol sur ce plan-là, elle qui a toutes les raisons du monde de rester à Seattle. Avery est confronté à son héritage familial, Kepner a sa personnalité, et Alex a Arizona, qui ne veut pas le voir partir. Pour ces trois-là, c’est léger, et presque sans conséquence.

The Girl With No Name se développe en tout cas autour de l’idée de lâcher prise pour pouvoir aller de l’avant – ce qui peut être terrifiant et pas forcément comme on se l’imagine. Ainsi, difficile de faire plus touchant que Richard et sa femme, qui ne le reconnaît plus et qui doit alors, pour le bonheur de son épouse, accepter pleinement les changements, aussi douloureux cela peut-il être.

Ce nouvel épisode de Grey’s Anatomy se révèle ainsi être suffisamment ambitieux pour aider la série à sortir de sa zone de confort. Malheureusement, si sur le plan des personnages, cela se montre satisfaisant, il faut reconnaître que  l’ensemble ne va pas jusqu’au bout de toutes ces idées, rendant le tout moins pertinent que cela n’aurait dû l’être.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link