Grimm : Les monstres à Portland, la royauté à Vienne (saison 3, partie 1)

3 Jan 2014 à 9:00

Grimm : Les monstres à Portland, la royauté à Vienne (saison 3, partie 1)

Alors que Nick poursuit son travail à la police de Portland, s’occupant des wesens nuisibles, le capitaine Renard se concentre de plus en plus sur ce qui se passe du côté de la famille royale.

Après une reprise en demi-teinte qui gérait un retour zombifié de Nick, Grimm s’est retournée vers sa routine – rien de plus normal pour un procedural drama. Cela dit, après un ou deux ajustements, cette troisième saison se retrouve avec une dynamique qui est étrangement inédite.

Ce n’est pas qu’elle surprend dans sa forme, au premier abord, mais tout semble avoir été fait jusque-là pour éviter qu’elle arrive à maturité. Pour faire simple, tout le monde dans l’univers de Nick connait la vérité sur tout, même Juliet. Cette dernière apparait alors plus à sa place qu’auparavant. Toute son intrigue peu inspirée sur sa perte de mémoire est clairement un mauvais souvenir. Certes, à la base, elle est un personnage relativement inutile, ce qui ne l’empêche pas de compenser avec une grosse dose d’enthousiasme qui devient rapidement communicatif.

On pouvait espérer que cela permette à la série d’explorer de nouvelles thématiques, mais dans le genre, c’est le calme plat. Les histoires de Nick post-zombie sont traitées de manière superficielle, avant de devenir totalement anecdotique, et tout ce qui est en rapport avec la mythologie du show ne touche pas notre héros de près à l’heure actuelle.

Il faut donc se tourner vers les autres personnages pour trouver un peu plus de matériel à approfondir. De ce côté-là, des questions sont soulevées, mais on n’ira pas vraiment plus loin. Il semble alors que ce début de saison était principalement là pour préparer le terrain afin que Monroe et Rosalee soient confrontés à des challenges venant du fait qu’ils sont des wesens d’espèces différentes – il ne serait d’ailleurs pas étonnant que l’on nous parle bébé à un moment donné. C’est une approche intéressante dans le sens où l’angle culturel et les dissensions qui en ressortent renforcent toujours un peu plus la cohésion de l’univers du show. Néanmoins, il faudra patienter encore un peu pour voir où on se dirige avec tout ça.

Idem avec l’histoire du capitaine Renard. Comme cela est plus ou moins le cas depuis le début de la série, les intrigues autour de la famille royale possèdent un gros potentiel. Le souci est que seul Renard est impliqué et il n’y a pas réellement l’espace pour permettre à l’ensemble de prendre une forme moins abstraite. Concrètement, le capitaine est embarqué dans des histoires dont on ne parvient jamais à véritablement mesurer l’ampleur, et le ralentissement dans la storyline d’Adalind développée en parallèle n’aide pas à compenser cela.

Malgré le fait que tout ceci pourrait vraiment être nuisible à cette mi-saison, il faut admettre que Grimm s’en sort assez bien. Certaines lacunes scénaristiques et autres carences affectant la mythologie sont plus ou moins présentes depuis les débuts et font désormais partie du décor. Ce qui compte à ce stade est le dynamisme des affaires de la semaine et il n’y a pas vraiment à redire à ce sujet, au contraire. On pourrait presque dire que, même si plus d’ambition dans les histoires ne serait pas un mal, le show est au mieux de sa forme dans le registre du monstre de la semaine. Ce n’est pas tant les wesens à combattre qui sont importants, mais la manière avec laquelle Nick, Hank et leurs amis parviennent à tout gérer. C’est fait énergiquement et avec une utilisation efficace des forces et faiblesses des uns et des autres.

Concrètement, cette troisième saison de Grimm est sur la bonne voie et pourrait même élever le niveau général de la série si les scénaristes daignaient traiter de front des pans majeurs de la mythologie qu’ils explorent encore et toujours superficiellement. C’est un frein certain qui n’est en plus pas compensé par le développement de thématiques récurrentes plus subtiles. On en reste donc aux bases et celles-ci étant vraiment bien maitrisées jusque-là, le résultat se laisse suivre avec plaisir.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link