Ground Floor – Pilot (1.01)

Ground Floor - Pilot (1.01)

Jeune banquier plein d’avenir, Brody commence à remettre sa vie en question après avoir entamé une relation avec Jenny, une femme du service maintenance.

Après Scrubs et Cougar Town, Bill Lawrence abandonne la comédie single-camera pour revenir avec Ground Floor au multi-camera, un format qu’il n’a pas pratiqué depuis Spin City. Cela dit, il maitrise toujours la forme, comme le prouve ce pilote. Malheureusement, c’est sur le fond qu’il rencontre quelques problèmes.

Lancée sur TBS, cette sitcom se propose de nous parler de la relation entre Brody, un jeune banquier qui est destiné à aller loin, et Jenny, une employée du service maintenance qui est plus ou moins sans avenir. Ils n’étaient pas faits pour se fréquenter au premier abord, mais le hasard s’est occupé de corriger cela et les voilà à hésiter sur la possibilité d’une relation ou non.

Le concept est d’opposer deux univers qui ne sont normalement pas faits pour cohabiter. D’un côté, on parle d’investissements d’argent, de l’autre, on profite de la tuyauterie de l’immeuble pour se chauffer. Ground Floor veut donc avant tout nous présenter un clash culturel, mais cela se résume rapidement à l’idée que les riches du haut passent leur vie à travailler alors que les pauvres du bas vivent leur existence simplement.

Selon le patron de Brody, joué par l’excellent John C. McGinley, il y en a qui ont un avenir et pas les autres. C’est simple et peu profond, mais l’acteur parvient à faire sourire dans chacune de ses scènes, ce qui est plus que ce que l’on peut dire pour le reste du casting. Même si certains ont du potentiel, le matériel qu’on leur donne n’est pas spécialement original, mais surtout, est terriblement répétitif.

Ce premier épisode se focalise sur son idée d’opposition des classes et tourne en boucle jusqu’à la conclusion. Il n’est pas dit que Ground Floor ne trouvera pas par la suite de quoi faire un peu plus rire, mais la comédie se révèle tout de même relativement limitée pour le moment.

Ce pilote est donc sympathique dans certaines limites et pose une conjoncture qui n’est pas totalement dénuée d’intérêt. Reste à voir si les scénaristes se contenteront de s’appuyer sur les gimmicks de leurs personnages ou s’ils parviendront à leur donner une véritable épaisseur pouvant explorer le potentiel comique du show.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link