Guys With Kids – Pilot (1.01)

Chris est fraichement divorcé et pourrait recommencer à fréquenter des femmes si son ex ne limitait pas à ce point ce qu’il peut faire avec son bébé. Il demande alors à ses amis de l’aide, mais eux aussi ont leurs enfants qui les occupent amplement.

Pas facile d’être un père dans l’univers des comédies américaines ces dernières années. S’il y a bien une thématique qui revient à chaque rentrée désormais, c’est incontestablement celle de la place de l’homme dans la cellule familiale moderne. Il est trop immature, trop inexpérimenté, vite submergé, peu importe au final, puisqu’il doit servir de moteur comique.

Avec Guys With Kids, c’est une fois de plus le même refrain — sur NBC — avec le recyclage d’un maximum de stéréotypes grâce à trois amis qui sont des heureux pères surchargés. Il y a Chris, récemment divorcé qui tente de satisfaire les exigences de son ex-femme au sujet de leur enfant, et ça devient un véritable frein à son propre épanouissement. Ensuite, il y a Nick, père de deux enfants, heureux en ménage, mais qui refuse encore de se comporter en adulte. Enfin, Gary reste à la maison pour s’occuper de ses 4 enfants pendant que sa femme travaille – c’est plus ou moins le chaos total.

À eux trois, ils canalisent le désespoir de la société face à la menace grandissante de la jeunesse. Du moins, c’est plus ou moins ce qu’on pourrait lire entre les lignes si on était un peu cynique. D’ailleurs, si on ne l’était pas au début de ce pilote, il y a le temps pour le devenir pendant les 22 minutes qui paraissent durer une éternité par moment. Ce n’est pas aidé par les gags périmés qui sont répétés jusqu’à l’usure dans l’espoir de faire rire ou par les clichés ridicules que les scénaristes semblent déterminés à rendre crédibles.

Concrètement, Guys With Kids parvient à exaspérer dans un temps record et, puisque la première scène résume tout ce que le pilote est capable de délivrer, il aurait surement été préférable de tout stopper à ce niveau-là. Le pire étant que le générique n’est pas mauvais et finit par s’imposer comme étant la réussite de cet épisode.

Les pauvres pères de Guys With Kids peuvent dès à présent prier pour que leur calvaire soit rapidement arrêté par le bon sens des téléspectateurs. En attendant que ça arrive, ils vont pouvoir s’occuper de leurs bébés en espérant trouver un peu de temps pour respirer entre deux blagues qui tombent à plat.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link