Hannibal – Rôti (1.11)

7 Juin 2013 à 12:04

Hannibal - Rôti (1.11)

Quand le Dr Gideon s’évade lors d’un transfert, il laisse derrière lui des trophées pour attirer l’attention du Chesapeake Ripper. Il poursuit en s’en prenant aux psychiatres qui l’ont poussé à douter de sa propre identité. De plus en plus malade, Will le traque, mais les doutes sur sa santé mentale brouillent sa vision du monde qui l’entoure.

Avec seulement deux épisodes restants après celui-ci, les scénaristes d’Hannibal commencent à apporter des débuts de conclusion à des intrigues entamées il y a un moment déjà. Nous avions ainsi laissé le cas du Dr Gideon de côté et le revoilà sur les devants, permettant au Chesapeake Ripper de remettre les choses en ordre.

Dans son appréciation et utilisation de Will, le Dr Lecter est aussi fascinant que déroutant. La manière dont il l’influence pour régler ses propres comptes sans que rien transparaisse est des plus brillante, mais le but premier de ses manipulations parait surtout s’inscrire dans une vision à long terme. Il entretient et surveille ainsi la dégradation physique et mentale de celui qu’il voudrait considérer comme un ami. La notion est assez confuse dans sa position particulière. En dépit de ça, il apparait évident qu’il conditionne Will comme le Dr Chilton le fit auparavant avec le Dr Gideon. La différence étant, comme le fait à demi-mot remarquer Hannibal à son confrère, que cela ne fonctionne que si le patient ne s’en rend pas compte, et Will n’a visiblement pas la moindre idée de ce que son psychiatre lui implante dans la tête. Il est dès lors envoyé à son insu sur une voie indiscernable devant faire de lui un tueur.

Rôti apparait alors être avant tout un épisode de transition. Certes, il sert à conclure l’intrigue sur le Dr Gideon et le fait d’ailleurs sans lésiner sur les détails graphiques, pavant ainsi la route du malade vers sa destinée de façon sanglante, mais le but est ici de soulever des questions concernant Will – même si elles trouvent au final un écho dans tous les personnages ou presque.

Will passe d’une période de doutes à une confusion totale où la réalité et les hallucinations se confondent au point de fusionner. La maitrise visuelle du show transcende sa simple fonction esthétique pour devenir l’accessoire narratif le plus important, dépassant les dialogues.

À ce stade, tout ce qui fut développé depuis le lancement de la série semble nous entrainer jusqu’à ce point primordial. Will réussira-t-il à dompter la folie qui l’habite pour voir la réalité du monde qui l’entoure avec plus de clarté qu’auparavant ou sombrera-t-il complètement dans la démence ?

Au final, Rôti parvient donc à conclure brillamment des storylines laissées de suspens en même temps qu’il nous emmène toujours plus près d’une conclusion qui parait avoir de quoi prendre réellement par surprise. Même si la finalité du show est déjà écrite quelque part, le voyage est véritablement ce qui prime ici et il ne pourrait pas être plus captivant et déroutant à ce niveau.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link