Hannibal : au jeu du chat et de la souris… (saison 2)

27 Août 2014 à 11:01

Hannibal saison 2

Accusé à tort de crimes qu’il n’a pas commis, Will Graham est derrière les barreaux, en observation psychiatrique, plus que déterminé que jamais à exposer le docteur Lecter. Se met en place un jeu de manipulation ultra poussé entre les deux hommes liés par une amitié peu commune.

Après une première saison à tenter de capturer Lecter sans savoir qu’il s’agissait de lui, Will Graham a donc les yeux bien ouverts au sein de cette seconde saison d’Hannibal. C’est au moment où il voit enfin clair dans le jeu de son ami qu’il perd sa liberté physique – celle-là même qui lui est nécessaire pour l’attraper.

Les barreaux – et le séjour en psychiatrie – posent des limites à Graham, mais il peut tout de même en surmonter certaines (temporairement) par l’esprit. S’installe alors doucement une chasse entre la victime et sa proie, de laquelle il n’est pas toujours aisé de savoir qui est l’un ou l’autre.

Will Graham n’est bien évidemment pas destiné à passer toute la saison emprisonné, de même que celle-ci s’ouvre en annonçant une violente confrontation entre Hannibal Lecter et Jack Crawford. Nous revenons 12 semaines plus tôt pour voir défiler ensuite ces précieuses semaines et découvrir comment les deux hommes en sont arrivés là ainsi que la fin de leur combat.

L’équipe de scénaristes de Bryan Fuller fouille donc la psyché des personnages, disséquant chaque décision avec un soin particulier. Tout passe au microscope, mais ce qu’on nous montre n’est pas pour autant simplifié par ce procédé, loin de là. Les épisodes nous entrainent dans les méandres des pensées de Will et Lecter, à travers des dialogues aux sous-entendus multiples, et où il est difficile de savoir qui manipule qui. Ou tout simplement, les deux hommes modèlent à leur manière le cours de l’histoire, chacun conscient du pouvoir de celui qui se tient en face. Le jeu repose alors presque entièrement sur les limites que Will est prêt à franchir pour obtenir ce qu’il veut et où cela peut l’entrainer.

C’est avec une grande virtuosité que l’équipe créative insinue le doute autant sur les motivations que les actions de son protagoniste principal pendant plusieurs épisodes ; Hannibal réussit là où tant d’autres ont échoué, parvenant à construire une tension à couper au couteau malgré le fait que l’on connait au fond de nous la chute de l’histoire.

Dans la partie qui se joue entre Will Graham et Hannibal Lecter, leur entourage forme des pions sur un échiquier, chacun avec un rôle précis à jouer et une conscience de celui-ci plus ou moins importante. Ils ne sont pas pour autant passifs, au contraire, ils sont destinés à devoir à un moment ou un autre prendre une position les mettant inexorablement en danger. Celui en face d’eux est aussi intelligent qu’impitoyable. Ils aident en tout cas à porter un regard qu’on pourrait presque qualifié de plus simpliste ou accessible sur ce qui se déroule, décryptant à leur façon qui sont Will et Hannibal. Les démarches effectuées par Beverly Katz ou encore le docteur Chilton fascinent alors tout autant, donnant une dimension inédite à leurs personnages, alors que Jack Crawford apporte un bagage émotionnel différent, mais tout aussi riche. Seule Alana parait ne pas évoluer au sein de cette saison, avant tout car elle est tout simplement aveugle pendant trop longtemps.

Les tueurs qui peuplent la série sont aussi presque tous utilisés pour nous parler de la relation entre nos deux protagonistes, formant une extension de leur univers sombre, terrifiant et envoutant. L’introduction du sadique Mason Verger et de sa sœur jumelle Margot permet d’aller au-delà de cette exploitation ; le duo joue un rôle plus important dans la dynamique définissant Will et Lecter, tout en étant eux-mêmes au cœur de leur propre histoire monstrueuse.

La saison 2 d’Hannibal ne serait pas non plus ce qu’elle est sans son esthétisme éblouissant, délivrant des images aussi belles que glauques qui sont au service de son intrigue. Elle dévoile donc un récit maitrisé, fascinant et troublant nous entrainant dans les coins les plus sombres de l’âme humaine.

La saison 2 d’Hannibal est diffusée à partir de ce mercredi 27 août sur Canal+ Série avec trois épisodes par soirée.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link