Heartland – Pilot (1.01)
Nathaniel Grant est un chirurgien s’occupant de greffes d’organes. Son travail est toute sa vie. Il est divorcé, et a une fille de 14 ans. Son ex-femme, Kate Armstrong, travaille pour le service de dons d’organes, tentant de convaincre les familles de le faire. Sa petite amie, Jessica, est infirmière à l’hôpital. Mais le plus important est de trouver un cœur pour la jeune Lesley.

Diffusé sur la TNT, Heartland est une nouvelle série médicale. Genre déjà éculé où l’originalité est rare, la série ne brille donc pas par une quelconque innovation. Il s’agit surtout de tout l’inverse. C’est un peu cliché, et la sectorisation du milieu – se limitant aux greffes d’organes – réduit bien le champ d’action. Le Pilot nous présente les personnages, surtout Nathaniel Grant, incarné par Treat Williams, et pose l’état de leur relation. De ce côté-là aussi, on ne fait pas bien preuve d’originalité. Nous avons encore affaire à un médecin passionné, qui appartient à l’hôpital. Cela est d’ailleurs la cause principale de son divorce.
On pourrait presque dire que c’est gentillet. On se demande déjà comment la série pourrait tenir plus d’une saison tant cela parait manquer d’idées et d’ambitions. Le but était peut-être de créer un minisoap à l’hôpital, comme il en existe tant, avec moins de personnages.
Le montage est par moment étrange, nous entrainant d’une scène à l’autre sans grande cohérence. Cela manque de dynamisme et d’énergie.
Au final, il ne reste qu’une petite impression de vide. Ce n’est pas captivant, et on ne s’attache aucunement aux personnages. Ce n’est pas vraiment mauvais, c’est regardable, mais avec le conventionnel du produit, il manque aussi l’ingrédient qui aurait pu convaincre un peu.
Heartland est alors une simple série en plus, qui se noie dans le paysage audiovisuel.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire