Heroes – Five years gone/String theory (1.20)
Hiro et Ando se retrouvent 5 ans dans le futur, à une époque où Hiro est devenu plus sombre et où Nathan Petrelli est président des États-Unis.
There is something good in this episode…. Mais il faudra attendre la fin pour le savoir. L’épisode est en soi assez long, et repose en grande partie sur les épaules de Masi Oka et Greg Grundberg. Cela donne l’occasion à certains acteurs de montrer qu’ils savent faire un peu plus que ce qu’on leur demande. Et aussi horrible cela est il a écrire, je commence vraiment à aimer le Professeur Suresh.
Avec l’explosion de la bombe, Micah et son père sont morts ainsi que notre brave Ando. Nous savons tous que c’est Peter le responsable, mais on a fait croire au monde que c’était Sylar.
Matt Parkman chasse les « Heroes », selon les ordres du Président. Le monde a en effet peur de ces gens avec pouvoir depuis l’explosion… Remember X-Men…. Niki n’a plus personne, sauf Peter, avec lequel elle entretient une relation entre deux séances de danse exotique.
Claire vit cachée, aidé pas son père, qui ne passera pas l’épisode.
Les évènements poussent tout le monde à croire que le moyen d’éviter l’explosion, c’est d’éliminer Sylar. Et la grande surprise de l’épisode se trouve dans ce nom. Sylar se dissimule sous les traits d’un certain Nathan Petrelli, mort il y a donc quelque temps ! C’est extrêmement bien joué, cela redonne de l’espoir pour ce brave Nathan, qui ne virera pas si pourri que ça peut être, car cela signifie donc que les dessins représentés au final, plus souvent Sylar avec le visage de Nathan que Nathan lui-même (quand est-il exactement mort ? That’s the question…).
Le hic, c’est que Sylar n’est en rien responsable de l’explosion de la bombe et que la haine qu’il voue a Peter Petrelli pour avoir été tenu responsable de cet acte le rend encore plus pourri qu’avant (notre chère Claire le sentira passer, et j’avoue que j’aurais aimé savoir comment il a pu mettre un terme à la vie de la demoiselle, comme on nous le laisse supposer). Et le second hic, c’est que Hiro revient avec la conviction qu’il faut éliminer Sylar, alors que nous savons tous que cela n’empêchera pas franchement Peter d’exploser.

Un épisode qui oriente donc notre brave Hiro dans la mauvaise direction et qui nous présentait un futur peu charmant.

 

 

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire