Heroes – Out of Time (2.07)
Nathan et Matt vont à la Compagnie pour tenter de sauver la vie de Bob, prochaine cible du père à Matt, …. . Sur place, ils retrouvent Mohinder et Nikki. …. Manipule l’esprit de Nikki, qui a des visions de D.L. en train de lui dire que ce qu’elle fait est mal, et va la pousser à tuer Bob. Elle prend alors la seringue contenant le virus, pouvant annihiler les pouvoirs (cf. X-men) mais, Nathan va s’opposer et tenter de la réveiller. Elle va alors se l’injecter. Seul hic, le sang de Mohinder n’agit plus comme vaccin.

Pendant ce temps-là, Matt est au chevet de Molly. Bob lui a appris que son pouvoir était comme celui de son père, seulement il ne sait pas l’utiliser. Forcé a mettre tout en œuvre, il va réussir à coincer son père là où il a emmené Molly. Cette dernière, libérée par Matt, se réveille.
Bob annonce à Mohinder au nez cassé par Jessica, que Claire Bennet est la seule à pouvoir sauver Jessica (Peter Petrelli ? hum… personne ne connaît). Suresh révèle a Bob son complot d’avec HRG, et prend l’arme qu’il lui donne.
Bob a aussi appris à Nathan que son frère était en vie, et que le responsable de tout ce bordel, c’est un certain Adam.

Le même fameux Adam qui connaît Peter, mais que Peter ne se rappelle. Ayant fait un bond dans le temps, en 2008, Peter et Caitlin se font arrêter et questionner sur le fait qu’ils ne sont pas contaminés. Le virus a presque été fatal, et les derniers survivants cherchent un moyen de survie. Peter apprend que son frère est mort, de la part de sa mère, qui réussit à éveiller des souvenirs. Ils revoient alors Caitlin, mais fait un bond (juste dans l’espace ?), où il rencontre Adam… alias Kenzei.

Hiro, justement, se doit de réparer la ligne temporelle, qu’il a brisée, et cela en sacrifiant Kenzei, son amitié pour lui étant détruite. Ce dernier jure de se venger, avant que Hiro ne s’en aille, et qu’il le croit mort dans l’explosion. Il revient alors dans le présent, où Ando lui annonce que son père est mort.

Claire Bennet… Bon, on s’en fout de Claire Bennet, soyons réaliste. Que si quelqu’un pouvait la buter, on se sentirait mieux. Et son boyfriend insupportable, qu’on l’écrase avec un SUV, et qu’on lui roule dessus plusieurs fois, pour être sûr, juste au cas où.

Dit donc, il s’en est passé des choses dans cet épisode, ça calme. D’habitude, que dalle. Et là, mais que se passe-t-il ? Le fait que les lignes temporelles se rejoignent, et que les personnages se « rencontrent » si on peut dire permet quand même qu’il se passe quelque chose. Il y a bien longtemps qu’on ne cherche plus cohérence dans Heroes, ou continuité, alors bon, on est simplement content de se dire, que, cette fois-ci, il y a eu un peu de mouvement, et que c’était assez bien mené pour qu’on ait pas trop l’impression qu’on se foutait de nous. Et comme nos amis Mejicanos, ils n’étaient pas là, ce n’était obligatoirement que meilleur. J’ai une petite préférence pour les aventures de Peter, à qui il n’arrivait rien depuis le début. Et là, c’est intéressant. Oui, oui, j’ai dit intéressant. Le scénariste, il a enfin lu son paquet d’X-Men à la bourre, et il a remarqué que c’était bien quand ils se retrouvaient dans le futur/passé/perdus on ne sait où, et qu’ils découvraient. Vous savez un peu comme Days Of future Past (si ma mémoire est bonne). Donc, voir réellement le futur, c’était une sacrée bonne idée. Par contre, on ne sait pas trop où il est, à la fin, et j’aurais bien aimé qu’il y reste un ou deux épisodes, dans le futur, justement. Il avait des trucs à faire, ce qui n’était pas le cas d’Hiro dans le passé. Qui se finit enfin, dans un grand soulagement. Car la fin est franchement pathétique.

Reste-t-il ou ne reste-t-il pas 4 épisodes ? Tel est la question ! Si c’est le cas, la fin d’Heroes est alors assez proche, et j’espère qu’au moins, nous aurons le droit à un peu d’action pour les semaines à venir.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire