Sylar se rend à la compagnie pour trouver de nouveaux pouvoirs. Le Peter du futur commence à saisir l’ampleur des dégâts qu’il a provoqués. Nathan est invité à rejoindre le gouverneur.

Nous commençons le second épisode avec Claire qui fait une découverte horrible : elle ne ressent plus la douleur. Pour elle, c’est une malédiction. Difficile à comprendre, car ce sera quand même plus pratique quand elle se coupera les doigts de pied à l’avenir. Mais bon, elle, elle voyait dans la douleur une sorte de signe, comme si sans ça, elle n’était plus humaine. Nous nous rappelons alors que sans son père, la pauvre Claire a toujours été un peu lente.

Lenteur, voilà un problème majeur dans la série. Son manque de rythme. Il est d’ailleurs difficile de comprendre pourquoi, vu le nombre de personnages qu’il y a, il devrait y avoir de quoi éviter les ralentissements.

Passons à Prrrofesseur Surrresh. Le bellâtre devient The Beast, enfin, il lui manque encore les poils et la couleur bleue, mais on ne sait jamais, ça pourrait venir. En tout cas, sa petite picouse lui a donné une nouvelle énergie qui s’accompagne d’une libido un peu affolée, surtout quand la jolie Maya est dans le coin.

Mais il y a d’autres choses tout aussi peu intéressantes qui se déroulent, comme l’histoire d’Hiro. Il a mis 7 épisodes à revenir dans le présent, combien lui en faudra-t-il pour attraper sa formule ? Lui et son associé Ando sont à la poursuite de Speedster qui n’est autre que la célèbre voleuse de la copie de la Joconde ! Là, on tourne en rond, littéralement, mais il faut bien passer le temps. Hiro, ce n’est pas non plus une flèche (sans jeu de mots). D’ailleurs, avec grand pouvoir vient petit cerveau. Bref, Hiro il a vu Ando lui balancer un kaméaméa dans le futur et, au lieu de se demander comment cela est possible, il préfère ne plus faire confiance à son fidèle ami. Direction l’Allemagne pour le prochain épisode. À suivre…

Continuons avec Nicky/Jessica/Tracy. La blonde a eu le droit à sa seconde mutation accompagnée d’une amnésie. Étrange, certes, mais cette histoire est avant tout là pour nous rappeler que guest star dans un épisode d’Heroes, c’est une après-midi de tournage, tout au plus, comme vient nous le rappeler The Greatest American Hero qui finira en Apéricube. L’ex-strippeuse de Vegas applique vraiment le dicton, vous savez « ce qui se passe à Vegas, reste… ». Avec sa mémoire en moins, elle va voir son ex-amant d’un soir oublié pour le recruter pour le sénateur Sheridan. Les scénaristes veulent renouer avec la saison 1, et ce n’est pas les visions de Linderman qui prouveront le contraire. Nous renvoyons donc Nathan à son premier amour, la politique. Enfin, si Dieu le veut.

J’ai l’impression d’en oublier, mais vu que j’en ai déjà fait long, je vais terminer ici par Sylar. Ce dernier se rend à la Compagnie pour s’en servir comme supermarché. Malheureusement pour lui, et heureusement pour Elle, cette dernière au moment de se faire ouvrir le crane déclenche une EMP inattendue. Ça cloue le psycho au lit, mais les autres criminels s’enfuient. Les récupérer, c’est une mission pour Noah, mais pas pour sa fille qu’il placera sous la responsabilité de sa mère, la vraie. Mais ça, c’est une autre histoire.

Pour en revenir à Sylar, on va en apprendre une bonne pour conclure l’épisode. Je dois avouer avoir un peu pouffé de rire à ce moment-là. Mama Petrelli a repris la chaise du Boss à la compagnie. Elle en profite pour virer Elle, mais aussi pour se balader dans les couloirs pour aller rendre visite au détenu, Sylar dans le cas présent. Elle commence à lui raconter que ses enfants sont source de déception pour elle, mais que pour Lui, elle sera une vraie mère. Oui, car elle est sa mère… Alors, dans les 70’s c’était Swingtown au pays des Heroes ou quoi ? La réponse au prochain numéro.

Pour conclure, cet épisode est assez farfelu, mais manque de rythme, sans parler de cohérence, mais ça, ça fait longtemps qu’il n’y en a plus dans cette série. Le visionnage est assez ennuyeux, et les rebondissements vraiment trop prévisibles. En fait, la seule surprise est venue du nouveau pouvoir de Nicky.

N.d.a : Andre Royo est crédité au début de l’épisode, mais je ne l’ai pas vu. Aurait-il été mélangé avec Jamie Hector ???