Heroes – Truth & Consequences (2.10)
Arrivé à un certain point, il y a saturation. Puis-je encore parler d’Heroes avec objectivité ? Puis-je encore parler d’Heroes ? Je souhaite désespérément la fin de la saison, et je plains les fans réalistes de la série, qui, devant la fadeur de la série, doivent être vraiment déçu. Mais surtout, n’oublions jamais cette règle que nous avons assimilée grâce à cette série : tout ceci, c’est la faute à Tim Kring !

Oui, cette semaine, c’est le créateur de la série qui a pris sa plume pour nous livrer une nouvelle fois, un épisode franchement sans intérêt. Une pointe d’ennui, et une étrange envie de violence devant ce lot d’acteurs qui a décidé, quoiqu’il arrive, d’être encore plus mauvais qu’ils ne l’étaient déjà.

Je me souviens, Hayden Panettiere… Vous savez, je me rappelle quand elle était haute comme trois pommes, elle savait jouer. Bon, je ne dis pas qu’arrivée à Ally McBeal, elle était douée, mais bon, au moins, on n’avait pas les oreilles qui saignaient. Cette pauvre Clairette souffre, car elle perd tout ce qu’il y a de précieux dans sa vie, et elle le fait mal !

Je me souviens, Zachary Quinto… Il n’était pas un grand acteur dans la saison 1, mais je disais qu’il était beau et tout. C’était avant qu’il ne devienne complètement insupportable. Mais, on lui pardonne cette semaine, car il a tué Alejandro. Et rien que pour ça, on se doit d’être clément. Il aurait dû le faire plus tôt, ok, mais le principal, c’est d’y arriver. Par contre, il se trimballe toujours Maya. Et il est arrivé chez Mohinder. Du sang, du sang, s’il vous plait !

Je me souviens Masi Oka… Il n’a jamais été grand acteur… Mais qu’est-ce qu’il m’emm*rde cette saison ! Il fait ses petits bonds dans le temps, et il est décidé à arrêter Adam, à le tuer. Comment peut-on l’aimer, s’il veut tuer le seul acteur qui sait jouer ? Grâce à lui, je trouve Peter beaucoup mieux. C’est quand même une preuve qu’il est bien, ce brave gars (en plus d’être beau, bien sûr). Alors, il arrête le temps, mais pas Peter, et il veut tuer Adam (dans le truc papier où bossait HRG saison 1, ils ont reconstruit le décor pour l’occasion, à moins qu’ils squattent un vrai entrepôt ?), et Peter, il ne va pas laisser faire.

Je ne me souviens pas d’Ali Larter, non, car bon, c’est Ali Larter, on sait tous qu’elle ne sert à rien depuis le début, et qu’en plus, c’est pas The Actress Of The Year. Mais de là à se ramener et à plomber tout ce que Micah avait construit, là-bas, avec une cousine qui était pas mal non plus. Là, il n’y a plus rien. Un petit vol de sac à dos, où il y avait un collier de papa (ou un truc de ce style, à vrai dire, je n’ai pas fait gaffe, ce n’est pas comme si c’était intéressant), et hop, Cousine se fait kidnapper par une bande de petites racailles.

À l’arrivée, si on réfléchit attentivement, on se rend compte que Tim Kring, il nous a encore refait le coup : des intrigues inutiles, et une histoire principale qui fait semblant d’avancer. Encore une fois, il n’y a vraiment rien d’original, rien de surprenant, et presque rien d’utile qui arrive. Si Peter pouvait échouer, et que le virus est libéré, qu’on tourne ça à la série catastrophe. Au moins, là, s’il ne se passe rien, ce sera logique.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire