Heroes – An Invisible Thread (3.25)

Sylar se prépare à rencontrer le président, tandis que Nathan et Peter essaient de l’en empêcher. Hiro et Ando vont libérer les prisonniers du building 36. Angela recherche Matt pour qu’il puisse sauver son fils

The End of Volume Four

Nous y voilà, à la fin de ce chapitre sur les fugitifs. Le but de l’épisode était de désamorcer tout ce qui a été créé pour que, justement, il y ait des fugitifs. Pour ce faire, il faut que Nathan soit le premier à parler au président, et, forcément, que Sylar soit stoppé.

Comme toujours, l’intrigue sera ralentie par des discussions un peu vides et des problèmes inutiles, car il faut gagner du temps et faire monter le suspens. Tout ça aurait pu être abordé autrement s’il y avait plus de choses à raconter, mais 25 épisodes pour la saison, ce fut long, et on est un peu à sec. Heureusement, la saison prochaine sera plus courte.

Bref, tout va s’emboiter comme on s’en doute un peu, et ce, durant les deux premiers tiers. Arrive enfin le moment tant attendu, l’affrontement The Pettrelis Bro. Vs. Sylar. Malheureusement, restriction budgétaire ou manque d’imagination, le clash se passera derrière une porte close avec comme seule animation, des flashes de lumière.

Vient ensuite la fameuse « non-mort » de l’épisode. Les auteurs d’Heroes ont l’art du buzz bancal. Nous voilà donc avec le corps de Nathan qui ne survit par à la bataille. Alors que tout le monde court dans tous les sens pour arrêter Sylar toujours en fuite, Peter va arriver à mettre son ennemi à terre. Dans un moment totalement inexpliqué, le corps de celui-ci se retrouve à côté de celui de Nathan, 10 étages plus hauts. J’ai beau réfléchir, je ne vois pas comment cela a été fait sans que personne ne le fasse remarquer, que ce soit dans la série ou dans le bureau des scénaristes.

Bref, la suite, on la devine, Angela, toujours aussi tordue dans sa logique, va forcer Matt à transformer Sylar en son fils décédé. On sent déjà le comeback violent la saison prochaine.

Le chapitre avait commencé très fort, mais sur la longueur il faut reconnaître qu’il n’y avait pas autant de choses à raconter qu’on pouvait le penser. Les enjeux ont été longs à être définis et ce season finale tente justement de jouer avec eux en les étirant de tous les côtés. Franchement, ce ne fut pas un ratage total, même si le fait que Claire soit toujours en vie est vraiment agaçant. Il y avait des idées, mais il faut être honnête avec soi-même et admettre que, de toute façon, avec cette série, on ne pouvait pas s’attendre à être surpris. Dans l’ensemble, ce chapitre 4 se montre satisfaisant et, même, bon pour du Heroes.

Volume Five « Redemption »

Comme toujours, on finit à peine que l’on repart. Ici, l’idée des deux dernières minutes est de nous montrer Tracy, devenue liquide, qui tue des personnes dont on ignore tout. Six semaines ont passé, et c’est déjà le tour de la quatrième victime. Nathan, à son bureau, reçoit la visite de sa mère qui va grimacer en constatant que son fils a pris quelques tics de Sylar.

Quoi attendre de ça ? Rien pour le moment, car partir dans de folles spéculations ne serait que source de déceptions, notre imagination étant plus fertile que celle des auteurs de la série. Difficile de savoir si un plan a d’ailleurs été établi où s’il s’agit là que de deux scènes balancées au hasard. En tout cas, il y a eu des débuts de chapitre plus percutants.