Heroes – Trust and Blood (3.15)

Après le crash de l’avion, les fugitifs tentent d’échapper aux troupes qui se sont lancées à leur trousse. Pris dans une transe soudaine, Matt va dessiner le destin tragique de Daphne et va tout faire pour l’en empêcher. Sylar, cherchant toujours son père, prend une famille en otage pour pousser l’agent qu’il a capturé à lui donner des informations.

L’épisode reprend donc peu de temps après la fin du précédent. L’avion s’est crashé et les Heroes sont en fuite. De cette manière, on fait l’économie du crash qui, financièrement aurait surement couté trop cher, mais on élude plus ou moins le fait que tous ceux que l’on suit ont à peine quelques égratignures, on n’a qu’à imaginer ce qui s’est passé pour qu’on en arrive là.

Bref, l’intrigue va se concentrer sur la chasse qui débute, avec Claire qui fait des siennes et qui plombent le travail de ses pères. Pour ces deux-là, on commence à nous insinuer que les apparences sont trompeuses. Ainsi, HRG pourrait bien avoir un plan derrière la tête et, le connaissant, cela ne serait aucunement une surprise. Pour Nathan, comme toujours, il a juste été un peu lent à comprendre et, d’ailleurs, il n’a peut-être pas encore saisi l’étendue des conséquences de ses décisions.

Mais passons, car ça court dans tous les sens pour Hiro, Mohinder, Matt, Tracy et Peter. Plus ou moins séparés en petits groupes, ils vont rapidement être rejoints par Daphne et Ando. La petite blonde plus rapide que la lumière va finir par se faire tirer dessus et, même si Matt le savait, elle n’arrive pas à y échapper, bien qu’elle soit plus rapide qu’une balle. En fait, on note que jusqu’ici, Matt a été incapable d’éviter qu’une de ses prémonitions ne se réalise pas. C’est la seconde et la plus tragique, même si nous n’avons pas confirmation que Daphne soit morte de ses blessures.

En attendant, Peter et Tracy courent et finissent par monter un plan qui n’a aucune chance de fonctionner. Ce n’est pas grave, car la finalité de tout ça est que les fugitifs se rassemblent et vont se préparer à combattre. Pour commencer, ils ont les visions de Matt pour les aider, car Hiro a une destinée : il doit retrouver ses pouvoirs, ce qui lui sera bien pratique.

Enfin, Sylar et la famille en otage. Le psychopathe de service a pris une maison au hasard et a attendu que les habitants rentent pour s’en servir contre l’agent gouvernemental qu’il tient captif. Comme on s’en doute, la présence de Dan Byrd dans le rôle de Luke fait que cela va s’ouvrir vers autre chose. Le jeune garçon a aussi un pouvoir et, par pure coïncidence, il a des tendances à être violent et à aimer ça, au grand dam de sa mère. Bref, il voit en Sylar un maitre et va le convaincre de le prendre avec lui. C’est presque brillant comme idée, car cela va permettre au grand méchant d’aller sur un terrain inédit, mais il va falloir voir comment cela prend forme avant d’en tirer des conclusions.

Alors, le rythme est un peu retombé, mais ce chapitre continue sur sa lancée et c’est plutôt encourageant. Il y a toujours cette crainte latente qui pèse, car cela peut repartir en vrille à n’importe quel moment. Mais ça tient, et tout ce qu’il faudrait pour vraiment améliorer le niveau de manière drastique, ce serait liquider Claire. Rien de plus.

Bref, Heroes semble sur la bonne voie.