Autres séries

Hit The Floor Hit The Floor – Pilot (1.01)

Mercredi 29 mai 2013 à 14:40 | 0 commentaire | | | |

Hit The Floor – Pilot (1.01)

 Hit The Floor – Pilot (1.01) Hit The Floor – Pilot (1.01)par .

Ahsha rêve de rejoindre les Devil Girls, la troupe de danseuses de l’équipe de basketball de Los Angeles. Malgré la désapprobation de sa mère, une ancienne Devil Girl, Ahsha saisit sa chance en se rendant à l’audition dans laquelle elle devra aussi affronter des membres de la troupe.

Avec sa scène d’introduction, Hit The Floor promet « adrénaline, argent, sexe, pouvoir », les composants de l’univers du show qui met en scène les Devil Girls, les danseuses de l’équipe de basketball de Los Angeles.

publicite

Cette nouvelle série de VH1 se présente donc comme un soap (plus daytime que primetime) agrémenté de numéro de danse où tous les coups sont permis. Pour le moment, personne ne pousse une camarade quand elle fait un enchainement, mais il n’est pas bien difficile d’imaginer que cela finira par arriver à un moment ou un autre. Après tout, il y a déjà du crêpage de chignons.

Même s’il est répété que cet univers est particulièrement vicieux, Ahsha (Taylour Paige, qui fut danseuse des Lakers) rêve d’être une Devil Girl et elle va alors auditionner pour obtenir sa place. Sa mère (Kimberly Elise) est familière avec ce monde impitoyable, dans lequel Ahsha doit impressionner la responsable Olivia (Charlotte Ross), se frotter à la capitaine Jelena (Logan Browning) qui la déteste déjà et se faire en partie accepter par le coach de l’équipe, Pete Davenport (Dean Cain).

Les danseuses se déchainent donc pour impressionner, et les numéros font littéralement vivre l’épisode qui, dès qu’il s’éloigne un peu trop de la danse, voit son rythme faiblir. La faible qualité de production dessert inévitablement les performances, la caméra n’étant pas toujours bien positionnée, créant des coupures ou ne donnant pas vraiment de l’ampleur aux sauts et autres pas délivrés. Autant dire que quand il y a un enthousiasme particulier pour une chorégraphie particulière, il n’est pas toujours aisé de saisir pourquoi.

Ce pilote de Hit The Floor n’est pas que danse, il va de soi, il s’articule autour d’éléments classiques du soap de ce genre, où sexe, mensonges et manipulations sont omniprésents. Le scénario plonge très vite dans certains excès du genre, où disons le, le ridicule ne tue pas, et enchaine les clichés à une vitesse folle. L’ensemble en ressort cousu de fil blanc, et le suspense n’a aucune chance de s’installer– malgré la compétition qui se déroule. Le show se prend malheureusement un peu trop au sérieux, alors qu’une approche plus décontractée aurait pu aider l’ensemble.

Au final, autant le dire, Hit The Floor est calibré pour un public fortement client du soap opera pas trop exigeant à un certain niveau et qui peut y trouver son compte ici s’il n’est pas trop regardant sur cette mise en place qui manque singulièrement de personnalité. Cela aurait pu être pire, la danse fournissant un certain rythme à l’ensemble qui participe à rendre le visionnage plus digeste.

Partager cet article

publicite
57 queries. 0,641 seconds.