homeland Homeland : caché à la vue de tous (Saison 1)

Jeudi 13 septembre 2012 à 11:09 - 22 commentaires

Homeland : caché à la vue de tous (Saison 1)

 Homeland : caché à la vue de tous (Saison 1) Homeland : caché à la vue de tous (Saison 1)par Fabien.

Quand le sergent Brody réapparait après avoir été déclaré mort en Irak huit ans auparavant, Carrie Mathison, agent de la CIA, le soupçonne d’être un terroriste. Seule, elle commence à mener une opération de surveillance clandestine pour découvrir la vérité.

Homeland est l’adaptation de Hatufim, une série israélienne, pour la chaine Showtime par Howard Gordon et Alex Gansa – connus pour leur travail sur 24. On suit Carrie Mathison (Claire Danes) qui essaie de prouver que le nouveau héros de la nation, le sergent Brody (Damian Lewis), est en réalité un terroriste à la solde d’Abu Nazir, un membre haut placé d’Al-Qaeda.

publicite

C’est en tout cas le point de départ ou, du moins, c’est ce qui anime Carrie durant cette saison. On l’accompagne dans sa quête alors qu’elle tente de démontrer que son idée n’est pas une pure fiction, mais son passé joue contre elle et, pour convaincre ses collègues, elle va devoir dépasser consciemment des limites personnelles et professionnelles.

Carrie n’est pas une héroïne typique. Elle est instable, obsessionnelle et paranoïaque. Ce sera l’un des moteurs de cette première saison, car nous sommes poussés à croire ses théories, même quand on tend à nous suggérer qu’elles sont fausses. Cela se fera avec l’aide du sergent Brody qui est plus qu’une cible, c’est un personnage à part entière que l’on apprend à connaitre et à apprécier. Lui aussi n’est pas très net, mais l’idée est de ne pas vraiment nous dire dans un premier temps si cela vient du fait qu’il a été captif pendant 8 ans ou si c’est parce qu’il s’est vraiment tourné vers l’ennemi.

Ainsi, dans Homeland, les scénaristes prennent un plaisir indéniable à jouer avec les non-dits et avec l’instabilité flagrante des principaux protagonistes afin de nous encourager à douter. Ils pousseront malheureusement le jeu un peu loin avec Brody, comme s’ils n’étaient pas eux-mêmes certains de vouloir l’entrainer sur la route qu’ils ont finalement choisie pour lui. Cela aura d’ailleurs comme conséquence de le rendre plus distant, mais ça fera de la place pour Saul (Mandy Patinkin), le mentor de Carrie qui s’imposera réellement dans la seconde partie de la saison.

En tout cas, ce n’est pas le seul petit abus que l’équipe créative fera, puisque certains pans de l’histoire seront légèrement trop exploités, là où d’autres sont étrangement occultés. Dans ce dernier cas, l’exemple le plus flagrant dans cette première saison est l’affaire de la taupe à la CIA qui disparaitra soudainement pour n’être que vaguement évoquée par la suite, et ce n’est pas la seule. Ce sont les détails qui attaquent la consistance de l’ensemble, mais les hésitations diverses et autres trous scénaristiques sont aisément compensés par le divertissement délivré par la série, avec son suspense savamment dosé et ses protagonistes intéressants.

Il faut dire que Homeland tire un maximum de ses acteurs, tout particulièrement de Claire Danes, et cela sera plus que payant, Carrie Mathison s’imposant immédiatement comme étant un personnage peu commun qui peut aller là où on ne l’attend pas. Parfaitement instrumentalisée au cœur de l’intrigue, elle fournit ainsi à la série une énergie bien particulière qui alimentera autant l’aspect conspirationniste de l’histoire que son côté addictif.

Avec sa première saison, Homeland est en tout cas parvenue à délivrer un ensemble cohérent, sans temps morts et qui réussit à surprendre à de multiples reprises. Ses défauts peuvent parfois être dérangeants, mais ils n’attaquent pas le plaisir qu’il y a à suivre l’intrigue se développer jusqu’à atteindre son apogée juste à temps pour ouvrir les portes pour une suite qui s’annonce pleine de promesses.

Ce bilan a été publié une première fois en janvier 2012. Homeland est diffusée à partir de ce jeudi 13 septembre sur Canal +.

publicite
  • http://cinedramas.wordpress.com Eclair

    La série est passionnante, mais pas aussi bien écrite qu’on pourrait le penser au vu des éloges entendus un peu partout. Il y a malheureusement en seconde partie des rebondissements bien trop inspirés de 24, qui décrédibilise l’intelligence des personnages tout en optant pour certaines facilités, rendant le tout malheureusement prévisible.
    J’avoue avoir peur du virage amorcé à la toute fin de saison.

  • moi59

    on ne peur rien dire les acteurs sont enorme mais cette serie est surcotée .

    le debut est bien car on attend de savoir puis il y aun enorme vide intersidéral scenaristique puis une fin d’ un ridicule sans nom .

    j’ attendais enormement de cette serie au vue des eloges mais ca n’ a pas le niveau de mi 5de slepper cell ou de 24 .

    le coup du nom qui lui revient quand elle se fait choquer ou d ela bombe qui ne saute pas c’ est digne de smallville ou d’ un scenario francais bas de gamme

    la saison 2 va se resumer a  » quand va elle se souvenir ?? »

    bref une serie vrauiment surcoté je me suis souvent ennuyée , beaucoup de blabla inutile

  • sgo

    Cette saison aurait été vraiment bien si, comme j’en avais discuté avec un ami et on était tombé d’accord sur ce fait, (Spoilers on:::) Brody s’était fait sauté en fin de saison (Spoilers off). Les auteurs auraient été couillus de faire ça. Mais ça n’a pas été le cas et décridibilise les rebondissements qui étaient limites pour certains.

  • Zazar

    Série la plus surcotée de l’année pour les raisons données par mes voisins du dessus.

  • balzane

    Oui peut être surcoté mais j’ai pris du plaisir à la regarder malgré tout. Et la fin de la S1 peut potentiellement augurer une S2 plus politique avec un « terrorisme » plus insidieux, à moins qu’on ne retombe dans des facilités à la 24 heures.

  • laure

    PERSO JAI ADORE!

  • guiglar

    Surcotée, ça en devient agaçant. Ça ne tiens pas la comparaison avec un paquet de séries du câble… et cette saison Boss, sans être parfaite, était bien meilleure.

  • moby dick

    Un gros coup de cœur, première saison remarquable sans être parfaite et justement elle va s’améliorer dans la saison 2. Un vrai bijou télévisuel!

  • moi59

    BOSS en effet c’ etait pas parfait mais apres les 8 episodes j’ en voulait encore

    quand au dessus je lis que la saison 2 augure de bonnes coses j’ ai de gros doutes, homeland a abattu toutes les cartes qui aurait pu faire son originalité,

    le pitch etait interessant mais ca n’ a pas tenue 13 episode donc la saison 2 sera forcement encore moins bien,

    comme je l’ ai dit plus haut ca va se resumer a  » quand carrie va t elle se souvenir »

    et on agrementera cela avec des scenes de famille insupportable et inutile qui perso m’ ont saoulée au plus au point

    pour ce qui aime ce genre de serie regardez sleeper cell c’ est 10 fois mieux et vivant

  • chalimard

    La fin (le dernier épisode surtout) a laissé un goût amer car elle est mal amenée et qu’ils se sont rendus compte qu’il fallait faire une saison 2… Pour moi, ça ne dé-crédibilise pas la série. Les gens qui disent que la série est surcotée ont oublié un peu le génial générique, la paranoïa, l’action, et l’intelligence de la psychologie des personnages et que c’est pas du tout aussi réactionnaire et américain que 24. Cette série est capable d’une distanciation extraordinaire et de s’attaquer à un sujet plus que brûlant aux U.S.A sans retenue.

    Et puis, si on la portait aux nues, c’est surtout que les autres nouveautés (à part Boss et Homeland) étaient décevantes. On a surcoté Terra Nova avant que ça sorte si on doit vraiment parler de surcote honteuse.

    Boss est une série beaucoup plus classique en soit avec un grand manitou malade psychopathe et paranoïaque qui nous montre les arcanes d’un pouvoir pourri jusqu’à la moelle : bref, c’est une excellente série mais beaucoup moins originale que Homeland et parfois avec juste des esquisses de personnages (sauf le principal évidemment). Les deux séries sont vraiment différentes en tout point

  • moi59

    l’ originalité de homeland malheuruesement elle ne tient pas sur 12 episodes , le pitch est super mais les scenariste ont pas su tenir la disatance, tu as quand meme 5 ou 6 episodes ou il ne se passe strictement rien .

    quant a 24 c’ etait pas si reactionnaire que ca et pourtant je suis musulman mais de toute facon mon modele en terme de cellule antiteroriste c’ est mi5 ,

    personne n’ egalera la classe et l’ inteligence de cette serie .

  • Assia

    J’étais assez emballé par la série mais au bout de quelques épisodes au jeu de « espion, pas espion » m’a franchement soulé. J’ai décroché sans regret et à lire les commentaires, je n’ai rien raté.

    Pourtant, on ne peut pas nier que c’est une des meilleures nouveautés de cette année. Mais le succès de cette série doit plus tenir au jeu des acteurs qu’à l’intrigue. Et comme j’avais du mal avec le personnage de Claire Danes, ça ne m’a pas aidé à accrocher. Un personnage plus classique m’aurait plus intéressée même s’il est parano naturellement et pas à cause d’une pseudo-maladie mentale. Au moins, on aurait pu vraiment se focaliser sur l’histoire. Au lieu de ça, beaucoup de longueurs.

  • moi59

    c’ est vrai que parfois elle etait saoulante mais sans elle la serie c’ est encore pire .

    le passage avec le stylo vert etait quand meme tres fort

  • Cilou

    De mon côté j’ai beaucoup aimé Homeland , les acteurs sont géniaux mais il fallait aller jusqu’au bout et faire que Brody puisse déclancher sa bombe, mais les grands décideurs des chaines pensent que les télespectateurs ne sont pas encore prêt pour ça , ils ont tort.
    J’attends de voir ce que peut donner la saison 2, un peu d’audace que diable !!!!

  • cha

    Je viens enfin de rattraper mon retard et j’ai trouvé cette série vraiment bonne. Après je ne suis pas une experte en série d’espionnage, mais j’ai trouvé cette saison bien ficelée. L’intrigue tient plus ou moins la route et les acteurs sont vraiment très bons, les principaux comme les secondaires.

    Le personnage de Carrie est intéressant, et justement on s’intéresse à la psychologie des personnages, ce n’est pas seulement les gentils américains contre les méchants terroristes. Les scènes de Brody et de sa famille, même si elles sont parfois longues, nous montre sa ré-intégration et surtout la réaction de ses proches et plus particulièrement de sa fille (actrice très douée au passage).

    Je trouve les commentaires un peu dure, trouver la série surcotée pourquoi pas, mais honnêtement quelles autres nouveautés de la saison sont vraiment bonnes (à part Boss) ? Et faut arrêter de condamné la saison 2 avant même son tournage, on peut avoir de bonne surprise. Après la série ne tiendra peut-être pas sur la longueur, mais une voir deux saisons sont possible, si les scénaristes de débrouille bien.

  • Coolcoolcool

    La saison 1, bien qu’un peu longue, se laisse facilement regarder et est vraiment prenante par moment. Après la fin est quelque peu décevante mais une saison 2 correcte est possible.

    Dans tous les cas, la saison 1 vaut le coup pour le jeu remarquable de Damian Lewis et de Claire Danes et c’est pour cette raison que je vais suivre la 2ème saison!

  • jujux

    Série qui m’a beaucoup décu par rapport a la pub qui lui a été faite. J’ai trouvé le scénario finalement assez confus et incohérent.
    SPOILER
    Finalement a quoi servait ce couple de terroriste a moins que le « méchant » soit un grand médium
    Une veste explosive qui se débranche ? Quelle chance ! Et le grand méchant qui le croit sur parole histoire qu’il y ait une saison 2
    Série très décevante par rapport a BOSS dont les épisodes 7 et 8 sont pour moi les meilleurs épisodes de cette année

  • 4lfr3d0

    Moi aussi j’ai préféré Sleeper Cell , je ne vois pas ce que l’on peut aimer dans Homeland après les premiers épisodes.

  • moi59

    cette serie a abattu tout son jeu, la saison 2 va se resumer a « je me rapelle »  » je me rapelle pas  »

    ridicule , qu’ il achete le matcos pour faire sa bombe chez casto la prochaine fois, le materiel est d ebonne qualité

  • pseudo

    Je trouve cette série surcotée .
    C’est une série propagande pour faire comprendre aux simples d’esprits que la guerre c’est le mal , que le gouvernement nous manipule . C’est très bateau .
    Pour information on est en 2012 et les soins par éléctro- choc , cela fait belle lurette qu’on en a fait plus.
    C’est surement la meilleure nouveauté de l’année faute de concurrence

  • cilou

    @Pseudo , nous sommes en 2012 et les électrochoc sont encore utilisés dans certains cas en psychiatrie.

  • dwas

    J’ai bien aimé mais je trouve aussi légèrement surcoté.

    Parcontre quand vous dites de regarder sleeper cell a la place.. la saison 1 était bien mais la fin de la série est à vomir(pour ma part) donc attendons quand meme la saison 2 de homeland pr juger globalement bien que je pense qu’il ne leur reste plus bcp de cartes à jouer en terme de scenario

54 queries. 0,719 seconds.