Homeland : Début des négociations (7.03)

27 Fév 2018 à 12:00

Homeland n’est peut-être pas un procedural drama, cela ne l’empêche pas d’avoir sa formule. On sait que la première partie de la saison sert autant à installer une conjoncture tendue qu’à nous détourner de ce qui se passe vraiment. C’est comme cela que ça fonctionne depuis la mort de Brody.

Cette saison 7 souffre de cette formule, car il est difficile de ne pas voir ce qui se produit comme étant autre chose qu’une diversion. Certes, cet épisode 3 continue à creuser tout doucement une piste pouvant nous mener vers quelque chose de conséquent, mais cela est traité comme étant un simple élément narratif pour justifier le parcours de Carrie.

À bien des égards, cet épisode 3 est largement supérieur à celui qui a précédé. Malgré cela, ce n’est pas du Homeland très inspiré que l’on nous donne, parce qu’il est donc vraiment trop aisé de lire entre les lignes.

Par exemple, avoir Saul en pleine campagne négociant avec Brett O’Keefe ressemble à un énorme nuage de fumée. S’il s’avère en bout de course que cela n’était pas le cas, on pourra féliciter les scénaristes, mais cette satire d’Alex Jones virant au pseudo-terrorisme intérieur n’apporte simplement rien. Dans sa position, Saul a juste mieux à faire que cela. Et il n’est pas le seul.

Malgré tout, il est appréciable de voir que Carrie, une fois de plus prise dans une histoire liée à sa bipolarité qui est traitée avec un timing fort pratique, note que sa conspiration pourrait n’être que le fruit de son imagination. Le moment où elle découvre que la conspiration pourrait être réelle, la réalisation qui a précédé donne du poids à la révélation. Après tout, si Carrie élimine par elle-même l’aspect paranoïaque de sa nature pour mieux exposer ce qui se trame sous notre nez, il est plus facile d’y adhérer.

Néanmoins, nous n’évitons donc pas la storyline sur la bipolarité qui, une fois de plus, est réduite à n’être qu’un ressort dramatique. Ce dernier ne fait qu’amplifier le sentiment que tout ceci n’est réellement qu’une distraction. Les scénaristes de Homeland ont besoin de se renouveler, car ils ont abusé de leurs classiques et Carrie en souffre — même si Claire Danes a ici du matériel qui lui permet de jouer son rôle de façon plus subtile que la fois précédente.

Concrètement, cet épisode 3 nous tease très discrètement ce dont cette saison compte nous parler à un moment ou un autre. C’est caché derrière toutes ces distractions à l’intérêt limité qui sont si familières qu’il est difficile d’être investi dans l’intrigue.

Ce n’est pas nouveau, Homeland a besoin de se trouver une seconde jeunesse. La formule est usée et c’est un problème à présent. Même avec un épisode solide comme celui-ci, il n’est pas évident de ne pas être agacé par la prévisibilité de l’ensemble.

Tags : Homeland Homeland saison 7 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link