Homeland : L’ancienne école (7.06)

20 Mar 2018 à 12:00

La guerre froide a repris dans cette saison 7 de Homeland et l’ennemi pourrait bien être partout. En tout cas, il nous éloigne progressivement de la rhétorique politique pour nous plonger dans l’espionnage pur et dur.

Ce n’est pas une mauvaise chose, car les scénaristes n’ont jamais été très subtils quand il était question de parler de politique. Leurs paraboles sont juste trop évidentes et la série en a souffert à un certain degré.

Cet épisode débute donc avec Carrie qui commence à réaliser que David Wellington n’est peut-être pas au courant des agissements de Simone. De son côté, Saul recrute une ancienne de ses collègues de la CIA, une spécialiste de la Russie, pour rejoindre une équipe qu’il est en train d’assembler.

Ce qui devenait clair, c’est que Carrie et Saul avaient besoin de s’entourer de gens qualifiés pour que la partie espionnage puisse gagner en crédibilité. Voir Saul commencer à monter une nouvelle unité est donc un bon début, tout comme retrouver l’équipe de Carrie après la mission pour pousser Simone à agir.

Quoi qu’il en soit, cette dernière révèle finalement son plan. Elle n’est pas la seule. Cette saison 7 de Homeland est vraiment passée à la vitesse supérieure, Carrie et Saul se retrouvant enfin pour une scène qui marque un tournant, puisqu’elle leur permet de connecter de nouveaux points qui donnent de l’ampleur à l’intrigue.

Cela dit, ce que cet épisode cherche à montrer, c’est que les règles de l’espionnage entre Russes et Américains ont changé. L’ancienne école est invitée à prendre sa retraite par la nouvelle. Du contrôle de l’information à la finalité de la mission, il n’y a plus de limites, tout est désormais permis et il semble que les vieux de la vieille vont devoir l’apprendre à la dure.

En tout cas, Carrie le prend assez mal. Du moins, elle a quelques difficultés à digérer le fait qu’elle s’est fait manipuler, mais comme Saul nous le rappelle, elle n’est pas la première. Découvrir le rôle que joue Simone est difficile pour elle, car cela va contre la théorie qu’elle cherchait à valider, et elle perd temporairement ses repères.

Néanmoins, il est bon pour Carrie d’être recentrée à l’occasion et il est préférable que ce soit Saul qui s’en charge. Cela permet en effet à la saison d’être toujours plus cohérente avec l’angle qu’elle cherche à développer.

Malgré tout, on peut se demander si les scénaristes n’ont pas simplement réalisé que Keane ne pourrait pas fournir ce dont ils avaient besoin sur la durée. Son brutal revirement dans la dernière ligne droite de la saison 6 a amené plus de problèmes qu’autre chose et le personnage semble juste avoir été vidé de sa substance. S’éloigner de Keane est une nécessité, et la tenir au second plan offre de toute façon plus de possibilités. Malgré tout, son rôle à présent est surtout d’entretenir la conjoncture qui explique certains ressorts dramatiques devenus primordiaux à ce stade.

Quoi qu’il en soit, Homeland poursuit donc sa saison 7 en revenant vers des classiques de l’espionnage, les Russes contre les Américains, et cela fonctionne vraiment bien pour le moment.

Tags : Homeland Homeland saison 7 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link