Homeland Saison 8 Episode 6 : Deux minutes

16 Mar 2020 à 15:00

Homeland Saison 8 Episode 6

Nous arrivons à la moitié de cette huitième et ultime saison de Homeland. Deux Présidents sont morts et Max a disparu. C’est donc le chaos à l’ambassade américaine et Carrie devrait être le dernier souci pour tout le monde, mais ce n’est bien entendu pas le cas.

Voilà que toute l’histoire avec Yevgeny Gromov revient sur les devants, puisqu’il y a des personnes à la CIA qui pensent que Carrie pourrait être une espionne au service de la Russie… apparemment. C’est assez absurde, mais les scénaristes ont décidé de suivre cette voie, aussi peu crédible qu’elle paraisse être, car ce qui compte se trouve être le résultat, pas la manière de l’obtenir.

Le but ici est de rejouer un classique de Homeland, isoler Carrie afin qu’elle puisse agir en solitaire, pour qu’elle mène sa croisade au bout, peu importe les sacrifices qu’elle devra faire. Si elle ne finit pas par se rebeller contre ses collègues une fois par saison au minimum, il y a un souci. Étant donné que la fin est proche, c’était une direction inévitable à suivre.

Sa motivation première est de sauver Max. Il faut bien que quelqu’un s’en charge, car il est assez bas dans la liste des priorités du gouvernement américain. Nous avons ainsi Saul qui tente de garder le contrôle sur un minimum de choses et échoue complètement.

Après l’épisode 5 qui a su exploiter la mort du Président Warner en sortant des routines de la série, nous avons donc ici un retour en force de la formule du show pour ce qui n’est vraiment qu’un épisode de transition. Une nouvelle conjoncture doit être mise en place pour permettre à l’action de rebondir et nous passons une heure à voir Carrie et Saul brasser beaucoup d’air en attendant le déclic qui va tout débloquer.

Rien de bien étonnant là-dedans, nous n’en sommes plus aux débuts de Homeland. C’est en quelque sorte le problème, car la familiarité rend l’ensemble plus lourd que cela n’avait à l’être. L’emphase mise sur la surveillance de Carrie ne fait qu’amplifier l’idée qu’elle est vraiment la seule à compter à la CIA, tandis que tout est fait pour montrer que Saul est la voix de la raison que tout le monde refuse d’écouter — même Carrie…

On ne peut cependant pas reprocher à cette saison 8 de tourner en rond, même si c’est un peu ce que cet épisode 6 fait. La mort de Warner force l’histoire à avancer, peu importe les obstacles qui ont été posés sur le chemin de Saul et Carrie. Tout cela devra probablement nous mener à la révélation d’une conspiration surprenante et l’on peut espérer qu’elle sera à la hauteur.

En attendant, il ne reste donc plus que 6 épisodes de Homeland. Tout peut encore arriver et, après cet épisode 6 coincé entre deux eaux, il y a de fortes chances que l’on passe à la vitesse supérieure assez rapidement.

Tags : Homeland moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link