Homeland – The Vest (1.11)

Saul se rend à l’hôpital pour trouver Carrie dans un état psychologique instable. Avant le lancement de sa campagne, Brody veut passer un week-end en famille à Gettysburg.

Suite à l’explosion, la maladie de Carrie refait surface et va nous entrainer dans un flot théorique de couleurs. L’agent de la CIA qui, même sans médicaments, est de nature borderline touche littéralement le fond au sein de cet épisode ; ce n’est pas pour autant que, en pleine crise, elle ne voit pas clair, au contraire.

The Vest nous offre ainsi un véritable aperçu de l’état de santé de son personnage principal féminin et confronte alors Saul à une Carrie qu’il ne connaissait pas forcément. Pris de court par cette vérité cachée, il aura bien envie de filer très vite, un sentiment qui est on ne peut plus compréhensible. Sa famille, contrairement à son mentor, a l’habitude et a déjà côtoyé cette Carrie-là. La relation entre la jeune femme et Saul n’en ressort en tout cas plus que solide ; pris dans un tourment émotionnel paternel, Saul réussit à percer le travail de Carrie loin d’être inutile. Au contraire, la CIA n’aura jamais été aussi près de comprendre les motivations d’Abu Nazir, ce qui leur permettrait sans aucun doute de découvrir après cela bien des choses – et au fond, la vérité sur ce qui se prépare.

Et, justement, Brody est en plein préparatif au cours d’un week-end en famille. Comparée au tumulte psychologique que vit Carrie, ce petit road trip à Gettysburg fait presque pâle figure. The Vest, via les discours du sergent, cherche de nouveau à mettre en avant ses motivations et ses croyances. Plus que jamais, Brody cherche à fournir des conseils à ses enfants pour leur avenir. Il passe la plus grande partie de ce voyage à finalement dire adieu à sa famille et leur expliquer pourquoi.

Le sergent fait tout cela au moment même où sa vie a repris un cours normal et où ses perspectives d’avenir n’ont jamais été pourtant aussi claires. La scène dans le restaurant a un véritable élan patriotique un peu poussé dans le contexte, l’équipe créatrice voulant clairement nous montrer avant le final à quel point le visage de Brody est connue du peuple et qu’il est associé au mot héros ; ce qui vient alors concorder à la petite séance d’essayage arrière-boutique de la fameuse veste qui donne son titre à l’épisode.

Malgré cette forte mise en place pour le final, les paroles de Carrie sont difficilement oubliables. L’agent nous annonce dans un grand état de fébrilité que le plan d’Abu Nazir doit forcément être plus qu’un sniper. Brody est-il vraiment plus que cela ? Ne devrait-il pas alors prendre place au Congrès pour le devenir ? Avec les dernières minutes de l’épisode et l’intervention de David chez Carrie, il y a clairement une volonté narrative de mener l’enquête dans une embûche – bien qu’il soit difficile de l’imaginer se tourner les pouces pendant les 50 dernières minutes de la saison.

Avec son avant-dernier épisode, Homeland met ses derniers éléments en place et entraine ses personnages encore plus loin. Aucune solution n’apparaît à l’horizon, juste une orchestration minutieuse pour Brody et un chaos total, mais pas aussi décousu de sens qu’il n’y parait pour Carrie. La fin est au tournant, mais la série, comme elle en a pris bien le soin au cours de sa saison, se refuse à nous laisser percevoir une direction, et nous laisse juste avec nos propres spéculations.

Tags : James Rebhorn moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires