homeland 2x09

Lundi 26 novembre 2012 à 12:26 | 4 commentaires | | | |

Homeland – Two Hats (2.09)

par .

Après avoir temporairement disparu, Brody appelle Carrie pour demander à ce que sa famille soit mise en sécurité. Virgil et Max fournissent de nouvelles informations à Saul au sujet d’un membre de la CIA.

Après une petite baisse de régime, Homeland redresse sans conteste la barre avec un épisode bien plus entrainant et qui permet de relancer l’histoire générale pour la dernière partie de la saison.

publicite

Abu Nazir est sur le territoire américain et Brody l’a rencontré. Pour autant, les scénaristes ne s’éternisent pas sur cette rencontre, au contraire, on passe vite à la suite du programme, soit à l’attaque que prépare le terroriste et à la mise en place d’un plan pour le stopper.

Bien évidemment, il y a toujours la famille de Brody qui vient casser le rythme, surtout grâce à Dana qui, après ce qui lui est arrivé, se comporte comme la pire des adolescentes : capricieuse et égocentrique.  En terme d’évolution psychologique, c’est plus que navrant. Dans tout cela, il en devient presque drôle de regarder Chris mener sa vie comme s’il ne se passait rien autour de lui, que ce soit au sujet de sa sœur ou de la relation mouvementée que sa mère entretient avec son père ou Mike. Ce gamin vit clairement dans sa bulle.

Passons donc là-dessus pour retourner auprès de la CIA. L’opération prend un nouveau tournant avec Brody qui annonce la nature de l’attaque. Pour le coup, le rythme s’accélère et en fait, on vire à la précipitation. Le plan d’Abu Nazir parait bien pensé, bien que reposant sur des détails de dernière minute qui tendent quelque peu à rendre suspicieux. D’ailleurs, les membres de la compagnie ont leur soupçon, mais comme le souligne Carrie, ils ne peuvent pas ignorer et doivent suivre cette piste. Celle-ci offre alors à l’épisode un but précis et accrocheur.

Pour compléter le tableau, Virgil et Max ont enfin des informations au sujet de Quinn. À l’image de la taupe en saison 1, cela n’avait pas été évoqué depuis longtemps, ce qui fait qu’on aurait presque oublié que Carrie lui avait demandé de se renseigner sur son nouveau collègue. Celui-ci dissimule bien des choses, mais ce n’est pas forcément ce qu’on pourrait imaginer et il faut reconnaitre que c’est là une direction plutôt inspiré.. En tout cas, voir Saul agir est quelque chose qui est toujours plaisant et c’est encore mieux quand cela ouvre de nouvelles pistes à explorer.

Pour l’occasion, Carrie est sous contrôle, étant là pour assurer les arrières de Brody et arrêter l’attaque à temps. Par contre, à aucun moment, il n’est possible de croire que la CIA va mettre la main sur Abu Nazir. Les réflexions sur sa présence sur le sol américain sont assez drôles, bien que personne ne pointe l’incompétence générale des services secrets sur le sujet. Après cela, comment pouvaient-ils imaginer attraper aussi aisément le terroriste ? Forcément, une part du suspense s’évanouit avec cette idée, malgré une dernière partie d’épisode assez bien rythmé.

Au final, Two Hats sert à relancer la saison pour ses derniers épisodes.  Il remplit alors très bien son contrat, en interrogeant de nouveau sur Quinn et en remettant concrètement l’attaque terroriste au cœur des discussions. Débarrassés d’intrigues secondaires un peu encombrantes, on se retrouve face à 45 minutes qui se montrent par moment trop prévisibles, mais qui sont efficaces.

Partager cet article

Homeland
publicite
54 queries. 0,800 seconds.