House – Last Resort (5.09)

26 Nov 2008 à 10:20


Un homme, malade depuis des années, prend des patients en otage, dans le but d’obtenir un diagnostic. Avec lui, Thirteen, une infirmière, plusieurs patients, et surtout House, se retrouvent dans le bureau de Cuddy, avec le SWAT attendant d’agir.

Un classique des séries télévisées vient faire un tour dans House : la prise d’otage. Pour l’occasion, nous avons le droit à un épisode légèrement plus long (quelques minutes, rien de vraiment notable), et surtout, Zeljko Ivanek, dont je ne suis toujours pas sûre de la prononciation du prénom, et qui enchaine les apparitions depuis qu’il a remporté une statuette.

Je pourrais pointer du doigt, que, forcément, c’est Thirteen qui est avec House, qu’on va avoir le droit avec elle à notre dose de psychologie de comptoir made in Fox. Je ne m’explique pas l’amour des scénaristes envers ce personnage, alors je vais faire ici abstraction de la demoiselle et des clichés qu’elle trimballe. Ce serait dommage quand même de ne se focaliser que sur le moins bon quand on est devant l’un des meilleurs épisodes de la saison.

House n’est pas un homme ordinaire, et une prise d’otage ne change rien à son comportement. Il a toujours le sens de la répartie et le besoin de savoir. Rien d’anormal, et à vrai dire,  c’est tout l’intérêt ici : le voir réagir et interagir, car il ne fonctionne pas comme les autres êtres ordinaires de ce monde. La crise ne l’inquiète pas outre mesure, et c’est justifiable. Le preneur d’otage n’est pas une grande menace, dans le sens où il ne souhaite qu’une réponse. Pour le stopper, il suffit juste de la fournir. Zeljko Ivanek est donc impeccable – sans grande surprise hein ! – dans le rôle d’un homme au bout du rouleau, usé par une maladie inconnue. Nous voyons un peu Chase, Cameron, Foreman, Taub et Kutner, dans des scènes courtes, mais sympathiques. La partie intense se trouve avec l’homme au flingue, quoiqu’il advienne. On ne joue pas sur la pression que l’homme va tuer quelqu’un, on sait qu’il ne va pas le faire. C’est sur la mise en danger de la vie de Thirteen, qui teste toutes les drogues qu’on envoie pour essayer de soigner l’inconnu, qu’on met beaucoup les enjeux. J’ai dans l’idée que cela aurait été encore plus intense si cela n’avait pas été Thirteen, mais quelqu’un d’autre (comme, par exemple, Cuddy ou Wilson). Cela reste quand même assez prenant, mais au final, peut être pas autant que le mystère de la maladie, où seule la réponse peut désamorcer la crise.

Un épisode qui reprend donc un concept classique de la télévision, mais qui est bien appliqué, le personnage d’House faisant ici toute la différence.

Tags : House moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link