House – Moving the Chains (6.12)

2 Fév 2010 à 11:29

House - Moving the Chains (6.12)

House et son équipe doivent rapidement soigner un joueur de football universitaire pour que celui-ci puisse participer aux épreuves préliminaires de la NFL. Pendant ce temps, le frère de Foreman, Marcus, est engagé par House pour être son assistant.

Ces derniers temps, House semble être revenu à sa vieille formule, que ce soit dans l’utilisation de ses personnages ou sa façon d’exploiter ses intrigues. Ainsi, il est important d’avoir une dynamique efficace, et Moving the Chains manque singulièrement d’énergie, malgré le fait que l’épisode jongle avec 4 storylines.

Le cas médical de la semaine – un joueur de football malade – se retrouve à sa façon en toile de fond, ne se révélant pas très captivant et trouvant avant tout sa place pour servir l’intrigue dominante de l’épisode, celle autour de Foreman. Orlando Jones est donc de passage dans la série pour jouer le frère, Marcus, sorti de prison, et qui a apporté beaucoup de déception au sein du foyer familial. Nous voici donc à nous pencher sur la solidité des liens du sang, avec un message somme toute classique, orchestré par le marionnettiste House, qui, il faut le reconnaître, est rempli de bonté en ce moment – si on adhère au raisonnement de Wilson. Cela nous fournit avant tout l’occasion d’apprendre que leur mère est morte, car malheureusement, Foreman va se révéler un peu trop fidèle à lui-même dans ses réactions, ce qui rend tout trop prévisible.

Ce qui l’est légèrement moins, c’est le patient de la clinique de House, qui surfe aussi sur la thématique de la famille. Ce dernier cherche un moyen de ne pas retourner à la guerre. Il n’a pas peur – ce qui est au moins une bonne chose –, mais sa femme est enceinte, son contrat rempli, et son pays n’en a rien à faire (assez logique quand on est en guerre). Il va se donner les moyens pour rester, House lui fournissant les armes pour y parvenir – bien que c’est plus ou moins involontaire de sa part. Ce n’est pas très approfondi, mais il n’y a pas réellement besoin de plus.

Si au travail, cela se déroule comme à l’accoutumée, chez House et Wilson, ce n’est pas véritablement le cas. On trouve peut-être là la partie la mieux bâtie de l’épisode, malgré une conclusion qui n’est pas forcément aussi concluante qu’on aurait pu l’espérer. Nos deux hommes s’accusent mutuellement de se faire des crasses – rien d’anormal là-dedans – et cela fonctionne au départ, chacun niant les faits. L’histoire exploite les vieilles ficelles, avant que House ne réalise qu’aucun des deux n’est responsable, mais qu’il y a un troisième homme venant dans leur appartement. Cette partie fournit aux deux amis pas mal de bonnes scènes et de bonnes répliques (le « You would never sacrifice the flat screen » de Wilson à House illustrant très bien cela).

Moving the Chains est loin d’être un mauvais épisode, mais il joue un peu trop sur les habitudes de la série – Foreman étant définitivement un personnage parfois trop routinier – et manque un peu d’entrain.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link