House – Peine de vie / Acceptance (2.01)

23 Oct 2008 à 16:29

Clarence, un prisonnier condamné à mort, est victime d’hallucinations : il voit les fantômes des personnes qu’il a tuées par le passé. Sous le stress des « visions », il s’écroule, victime d’une insuffisance cardiaque. Le Dr House va se démener pour récupérer le cas de ce condamné à mort pour comprendre s’il souffre réellement de problèmes cardiaques, ou si son mal est juste le fruit d’une surconsommation d’héroïne.

Petit leurre, j’ai vraiment cru au début de l’épisode qu’ils allaient sortir House de son habitat naturel, l’hôpital. On y revient vite, et passé quelques minutes en prison, retour à la case départ, mais avec le malade.

L’épisode possède beaucoup d’humour, et les quelques scènes que notre cher Docteur a avec Stacy ne viennent rien gâcher, vu qu’il n’est question que de travail. Il faut soigner un condamné à mort, et obligatoirement, avec un patient de ce type, chacun y va de son opinion. L’avantage est que cela n’est pas présent. Chase, Foreman ou Cameron ont leur idée, mais elle n’est pas envahissante. Ce sera surtout, dans le cas précis, sur Foreman qu’on va s’arrêter. Il y a plus de Noir condamné à mort que de Blanc. On parle de cause sociale, d’environnement. Eric croit que l’on peut surmonter cet obstacle. Oui, Eric Foreman n’a pas grandi dans les bas quartiers de Baltimore. Ce n’est pas la première fois qu’on met en avant le fin dossier criminel du monsieur, autant que sa couleur de peau. Les scénaristes exploitent bien le sujet, surtout qu’à l’arrivée, Foreman n’est pas vraiment un modèle de tolérance et d’acceptation. Il est sûr que les jugements qu’autrui a portés sur lui ont altéré sa capacité à ne pas faire de même. À l’arrivée, c’est House qui a raison. Comme d’habitude.

En parallèle, Cameron fait un peu cavalier seule dans une de ses croisades inutiles nous rappelant son besoin insatiable d’être un ange ailé, d’être près des êtres qui vont vivre le grand malheur. Ici, c’est droit vers la mort que se dirige Cindy, la patiente. On sait de quoi il retourne dès le départ, et ce n’est donc pas un bon démarrage pour la demoiselle, cela manque terriblement de subtilité.

Pour ce début de saison 2, on s’attèle à un cas particulier, dans le but évident de marquer un peu les esprits. Il s’agit du season premiere quand même. C’est au final un détail, car cela ne bouscule en rien l’univers, et n’apporte pas un dossier plus original qu’un autre. On retrouve House assez en forme, comme on le connaît, et c’est amplement suffisant.

Guest star : LL Cool J

Tags : House moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link