House – The Social Contract (5.17)

10 Mar 2009 à 10:38

House - The Social Contract (5.17)
L’équipe prend le cas d’un éditeur de livre qui souffre d’une inhibition du lobe frontal, lui faisant dire tout ce qu’il pense. Pendant ce temps, Wilson révèle à House qu’il n’aime pas les Monster truck, mais ce dernier soupçonne que son ami lui dissimule quelque chose.

Une fois n’est pas coutume, House n’est pas réellement impliqué dans le cas médical de la semaine, mais on peut dire ici que nous avons l’exemple d’un épisode assez bien maitrisé quant à l’utilisation de ses personnages, et de ses multiples intrigues. Un juste équilibre qui n’est pas régulièrement présent dans la série, et qu’on apprécierait de voir plus souvent.

Nous avons donc un patient, incarné par le toujours excellent Jay Karnes, qui se retrouve à dire ce qu’il pense. Il y a des vérités qu’on ne veut pas entendre, et certaines qu’on ne veut pas dire. Voilà la situation dans laquelle l’homme se trouve. Si le cas connaît une légère comparaison à House, c’est de la psychologie de comptoir made in Fox, qui, heureusement, ne sera pas véritablement développée. Notre docteur a d’autres préoccupations, et le patient est laissé aux mains de son équipe, ce qui offre à Kutner et Taub plus de lignes de dialogues, à Foreman un peu de place, et à Thirteen quelques lignes de dialogues et le droit de faire belle dans le décor. Une répartition des tâches parfaite comparée à d’autres épisodes, mais qui a tendance à nous rappeler que Kutner et Taub mériteraient bien plus d’expositions. Nous avons aussi le droit de voir le temps d’une scène Cuddy et Chase, ce qui nous les rappelle à notre bon souvenir, et s’intègre parfaitement dans l’intrigue.

Le dossier tient avant tout sur les symptômes. Il n’y a pas eu fortes recherches pour compliquer ou rendre le tout mystérieux, car c’est avant tout de voir le patient incapable de se retenir de dire la vérité qui rend le cas intéressant. On arrive à offrir du comique et de l’émotif, sans pousser trop loin (à l’exception d’une scène, si je puis dire, où sa femme le laisse après l’opération).

Si House n’est pas impliqué dans le cas médical, ce dernier n’en pâtit pas beaucoup. Ainsi, que fait notre docteur préféré pendant ce temps-là ? Il cherche à savoir ce que lui cache Wilson, depuis qu’il lui a dit qu’il n’aimait pas les Monster truck. Tout cela va nous conduire au frère de Wilson, qui, tout comme les gros véhicules, n’a pas été un sujet de conversation depuis la saison 1, si je ne me trompe pas. En tout cas, je ne me rappelle aucunement son évocation après, ou alors, c’était plus que léger. Quelqu’un s’est donc souvenu que Daniel Wilson avait un frère, et décide de s’orienter vers cette voie encore non débroussaillée, et de s’en servir pour remettre en avant la relation amicale entre les deux hommes. Le contrat social qui les lie n’est pas ordinaire et implique énormément de franchise. Une véritable complicité, des paroles honnêtes, et un House toujours fidèle à lui-même, dans les pires comme les meilleurs moments. Le résultat est donc concluant, et dans cette saison en dent-de-scie, se révèle rafraichissant. La complicité qui les lie fut un peu mise en retrait depuis leur réconciliation, et avait plus que besoin d’être remise au goût du jour. C’est chose faite, en espérant qu’on continue dans cette voie.

Ainsi, nous avons le droit à du bon House, voire du très bon.

Tags : House Jay Karnes moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link