House – We Need the Eggs (8.17)

avatarun article de :
publié le :
17 avr 2012 à 11:34
votre opinion :
0 commentaire

house 817

L’équipe de House prend en charge un homme qui vient de saigner au niveau des yeux. House vient d’apprendre qu’il doit remplacer la prostituée dont il s’offre habituellement les services et fait donc auditionner d’autres femmes de la profession.

House analyse l’état relationnel de ses personnages au sein de son nouvel épisode. Tout est là pour fournir au docteur et son équipe tout ce qu’il faut pour faire un état des lieux sur leurs vies privées, soutenu par le cas médical de la semaine.

publicite

Chase et Adams s’occupent ainsi d’un homme qui s’est retrouvé à l’hôpital après s’être mis à saigner au niveau des yeux. Bien qu’il y ait une maladie à découvrir, il s’agit surtout ici de s’arrêter sur ses choix de vie quand le duo de médecins apprend que la fameuse petite amie est en fait une poupée.

Comme souvent dans la série, les créateurs prennent une situation qui peut, d’extérieur, paraître décalée ou étrange, et utilise House pour y porter un regard ouvert et loin d’être dépourvu de bon sens. Ainsi, si le patient semble avoir plus ou moins trouvé la paix dans sa vie sentimentale avec une poupée, c’est l’opportunité pour House de pointer du doigt comment chaque membre de son équipe gère la sienne – soit qu’elle est leur poupée personnelle qui leur sert d’évasion pour éviter de s’impliquer.

 We Need the Eggs se révèle efficace dans sa thématique aussi grâce à sa façon de réellement impliquer tout le monde. Même si Wilson ne fait que de la simple apparition, la vie privée de son meilleur ami n’est pas délaissée, étant logée à la même échelle que son équipe. Il faut dire que le docteur est décidé à récupérer sa prostituée, surtout après avoir découvert pourquoi elle le quittait. Un mensonge dissimule un autre mensonge dans la série, pour mieux nous conduire à la vérité. Si la relation entre House et Dominika n’est pas la plus originale qui soit, elle a le mérite de fonctionner particulièrement bien et d’être plutôt pertinente si proche de la fin du show. C’est d’ailleurs un peu dommage que la jeune femme fut peu exploitée depuis son retour, cela lui aurait certainement permis de prendre plus de dimension. À l’évidence, l’équipe créatrice se repose avant tout sur la dynamique des deux interprètes, ne se fatiguant pas trop pour crédibiliser ce faux mariage.

L’épisode en remet aussi une couche sur les différences entre Park et Adams, pointant de nouveau les styles physiques des deux doctoresses avec un certain manque de finesse. Au moins, Taub vient y apporter ce coup-ci un regard plus censé sur la fin, qu’il s’agisse de celui qu’il porte sur la vie privée de ses collègues ou sur la sienne. Son existence de ce côté-là est un foutoir sans nom clairement difficile à expliquer et justifier à un premier rendez-vous (et aux suivants) et il en est plus ou moins conscient. Chase ne souhaitant pas s’impliquer dans une relation avec Adams est aussi une bonne chose ; l’histoire exploite le passé du personnage et joue sur les sales habitudes des scénaristes qui pointent ici même que ces deux-là auraient bien pu avoir une aventure, comme tout le monde ou presque s’y attendait. La série, consciente de cela, a décidé de nager à contre-courant, choix logique au vu de l’état émotionnel des deux concernés.

Dans l’ensemble, ce nouvel épisode de House réussit alors à faire un véritable tour des lieux sur la vie privée des protagonistes en utilisant comme il se doit son cas médical et en y fournissant de l’humour assez mécanique, mais efficace.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
96 queries. 0,747 seconds.