Barney se rend à son deuxième rendez-vous avec Nora tout en surveillant son rythme cardiaque alors que Robin rencontre un homme à qui le groupe trouve un air canin.

Cela faisait un certain temps que la série n’avait pas eu autant d’arcs narratifs à gérer en même temps. Clairement ici, et si l’on prend en compte l’épisode de la semaine dernière, on se trouve dans le bref moment de transition qui précède la dernière ligne droite. Prolongeant ainsi les interrogations sur l’avenir de Barney, ce A Change of Heart lance ce qui se jouera d’ici la fin de saison.

L’échec de la précédente relation longue du personnage semble avoir servi de leçon aux scénaristes. Ils n’isolent plus son envie de changement d’un côté et son caractère profond de l’autre, au sein d’une intrigue amoureuse interminable. Ici l’extrémisme de Barney fonctionne à plein régime – son « legendary », ses fantasmes sexuels ou son mensonge à Nora sont largement mis en avant – mais le tout est aussitôt contré par d’autres possibilités. Si la chanson pop larmoyante n’est pas franchement fair-play, l’illusion qui en résulte rassure quant à la construction de l’histoire, de plus en plus inévitable, entre les deux personnages. L’avenir de Barney reste donc bien heureusement flou, évidemment mis en rapport avec ce mariage énigmatique.

Robin n’est décidément pas gâtée, elle qui peine déjà tellement à exister, gravitant sans cesse dans l’espace du groupe de potes sans jamais trouver une place légitime, la voici dotée d’une storyline extrêmement pauvre. Il apparaît dès le début que le jeune homme n’aura pas d’autre fonction dans la série que celle de ressort comique anecdotique. L’analogie canine jusqu’au-boutiste devient alors rapidement indigeste en se systématisant petit à petit et, comble d’ironie, finit par effacer sa propriétaire : le personnage de Robin condamné sans possibilité de faire appel, à une disparition progressive.

À l’image du fil rouge du cœur, l’épisode souffre de ses airs de déjà vu et de ses facilités. La storyline bouche-trou de Robin ne sert qu’à y inclure tous les potes de Barney pour laisser un maximum de place à ce dernier. En forme d’aveu d’impuissance, une référence vieille de quelques saisons apparaît sans la moindre variation. Il est assez clair que l’intérêt majeur réside dans la préparation aux futurs évènements, alors que vont se rejoindre Barney, Zoey, Ted et Nora, le couple tout récent et déjà en sursis allant être certainement impliqué dans les décisions finales du séducteur.

avatarUn article de .
9 commentaires