Alors que Ted et Barney se disputent la priorité pour aller draguer une fille assise au bar, Lily et Marshall interrompent leurs projets pour la soirée. Robin, quant à elle, se remet difficilement de sa rupture.

Ce premier épisode marque assez clairement un retour aux fondamentaux de la série. Le personnage de Barney semble le garant de cet esprit des débuts, sexualisant son comportement à la seule évocation d’une silhouette féminine. On note également le retour de ses tics de langage, perdus pendant un moment, et transformés pour l’occasion : le « high six » et le « sundress up ».

L’épisode entier se passe au bar, l’occasion donc de réutiliser les flashbacks et les flashforwards chers à la série. D’autant que du côté de Ted, l’histoire semble avancer sacrément, du moment où il se met sur la bonne piste en se souvenant du mollet jusqu’à l’avancée finale où l’on retrouve le parapluie.

On ne peut toutefois laisser de côté la désagréable impression que les scénaristes préparent leur season final. Si cette saison 6 peut bien se passer de la rencontre définitive entre Ted et sa future femme, il est assez gênant d’anticiper les évènements avec autant d’avance.

Comme trop souvent l’intrigue entre Lily et Marshall se révèle être la plus faible. On sent venir la fin mielleuse sur les marches à des kilomètres, toutes les exagérations impliquant les parents du garçon seront alors inutiles, en plus d’être lourdes.

Pas beaucoup de neuf pour le personnage de Robin non plus, sans surprise elle peine à trouver une vraie place dans l’épisode. La paresse de l’écriture de sa storyline ne l’aide vraiment pas, tous les clichés post-rupture vont défiler sans la moindre variation (l’abus de nourriture ou la demande de coucherie) pour nous laisser sur une chute des plus bancales.

Finalement un épisode qui ne se révèle pas désagréable à suivre en dépit d’une certaine fainéantise assez impardonnable sur un season premiere. S’il montre indéniablement des faiblesses, quelques provocations de sourires viennent sauver la mise, le départ du bureau de Marshall ou le flashforward de Barney au mariage notamment, c’est toujours deux de plus qu’en fin de saison dernière.

avatarUn article de .
8 commentaires