How I Met Your Mother – Double Date (5.02)

Alors que Ted se rend compte qu’il est déjà sorti avec sa conquête du moment,  le reste du groupe découvre un sosie de Lily, plutôt déshabillée, dans un club de striptease !

L’impression d’après-épisode peut être assez douloureuse pour ce deuxième volet de la saison, où l’imagination des scénaristes a été des plus courtes ; là où une héroïne de Friends avait une sœur cachée actrice porno, voici donc un sosie de Lily stripteaseuse. Mais la comparaison s’arrête là, car ici pas de nouveaux personnages, mais une nouvelle astuce de la série pour recréer une attente : nous partirons à la recherche des Doppelgangers, ces sosies de la bande du McLaren’s, avec le Marshall Moustachu et la Robin garçon manqué. On nous promet avant la fin d’année les deux autres sosies, Ted et Barney. A suivre donc.

Ce nouveau fil rouge reste bien moins excitant que les précédents (le Slap bet), mais confirme que ce sont ses petits plus qui ont façonné la série. Reste qu’à part les tribulations des deux couples au striptease (et la confirmation que le personnage de Lily est un ressort comique inexploité, et que les fantaisies de nos cinq amis sont de merveilleux moments, voire la manière dont Marshall se donne le droit de fantasmer sur les autres femmes..), on retrouve Ted en solo dans un blind date bis repetita où il découvre qu’il a déjà rencontré cette jeune femme. Une coïncidence heureuse ou non qui lui permet de ne pas se remettre en cause, et de voir que rien n’a changé en six ans. Bref, un grand vide qui ne vaut que par sa conclusion : oui, Ted rencontrera un jour une femme qui l’acceptera tel qu’il est. Si on ne le savait pas déjà.

Pour la faire courte, voici un épisode qui remonte un peu le niveau en nous montrant les bases de la série (Barney toujours aussi mâle, Marshall et Lily en couple, Ted en recherche d’amour), sans pour autant faire décoller l’histoire. C’est étrange, depuis la saison 4 on aimerait beaucoup rencontrer la Maman. Il ne faudrait pas nous faire trop attendre.

avatarUn article de .
6 commentaires