Alors que Ted termine de faire ses cartons pour son déménagement dans le New Jersey, il découvre que ses amis lui ont préparé une « intervention » sur son engagement rapide avec Stella…

En voilà un excellent épisode ! Enfin, excellent c’est vite dit, mais en tout cas c’était très drôle !

Pourtant, ça avait mal commencé. J’aime beaucoup Barney, il est même l’une des raisons principales qui me font encore regarder la série. Mais l’intro de l’épisode était mauvaise et j’ai pensé : « Putain, encore un épisode chiant ».

Wrong !

Même si la première utilisation du 80-years-old-Barney est ratée, ses autres apparitions sont réussies, notamment quand l’une d’elles est reliée aux fameuses « interventions ». Une très bonne idée qui n’est pas surutilisée comme c’est souvent le cas dans la série ; mais au contraire qui permet un semblant de toutélié entre plusieurs histoires .

Alors que Robin s’apprête à partir au Japon, on nous balance que Ted déménage chez Stella et que Lily et Marshall attendent les déménageurs (bretons ? bon OK, elle mauvaise celle-là) pour leur appartement penché. J’ai eu l’impression d’avoir loupé un épisode, car il ne me semblait pas que le départ de Ted devait être aussi rapide.

C’est là que je me suis rappelé le cliffhanger du season finale : Ted qui demande à Stella de l’épouser. J’avais complètement oublié. C’est la preuve que Stella est absolument dispensable.

Après avoir changé plusieurs d’avis (déménager ou pas ?), l’épisode se termine sur un petit cliffhanger qui donne envie d’en savoir plus sur des personnages qui vont voir leur vie changer. Ou pas.

Cela fait plaisir de voir que les scénaristes savent encore écrire de bons scénarios mettant en scène avec un certain équilibre tous les personnages.

avatarUn article de .
3 commentaires