How I Met Your Mother

HIMYM Saison 6 How I Met Your Mother   Saison 6

Samedi 11 juin 2011 à 7:46 | 7 commentaires | | | |

How I Met Your Mother – Saison 6

CROW How I Met Your Mother   Saison 6CROW How I Met Your Mother   Saison 6par .

Après une saison 5 franchement pénible, How I Met Your Mother revient en meilleure forme, même si on est désormais bien loin de la qualité des débuts. La série n’est pourtant pas très différente de ce que l’on pouvait voir en 2005. Et c’est bien là le problème. Après six saisons, on connaît la formule par cœur et ce qui faisait rire hier est aujourd’hui devenu redondant. Il n’y a qu’à regarder les passages obligés de chaque saison (Thanksgiving, Robin Sparkles…), de moins en moins drôles, d’année en année. On pourrait aussi reprocher à la série ses défauts, aujourd’hui devenus chroniques: une Robin inutile, Lily et Marshall isolés du reste du groupe, une narration plan-plan, trop peu de rires, etc.

Il faut pourtant reconnaître à cette saison 6 d’avoir cherché à innover. Maintenant dans leur trentaine, nos héros sont confrontés à des histoires plus adultes. Ainsi, Marshall perd son père en milieu de saison, et les scénaristes s’appliquent à traiter le sujet correctement. Miracle de l’écriture réfléchie: ce deuil aura même des conséquences sur Barney et la recherche de son père biologique !

publicite

Malheureusement, lorsque la série fait l’effort de s’aventurer sur des terrains inconnus, ce n’est pas toujours une franche réussite. Là où Friends parvenait à adresser les problèmes des trentenaires avec humour, mais aussi pertinence, How I Met Your Mother échoue sur le deuxième point (pour ne pas dire les deux). Par exemple, les tentatives de Lily et Marshall de concevoir occuperont une place dérisoire sur le total de la saison, alors qu’il y a avait sûrement matière à faire plus. Et lorsque c’est abordé, c’est le plus souvent bancal.

Un changement dans les thématiques abordées est pourtant plus que nécessaire. En effet, How I Met Your Mother a-t-elle encore quelque chose à dire sur le dating? Pas grand chose à en croire A Change of Heart (6.18), dans lequel Robin sort avec un type se comportant comme un chien (?!). Malheureusement, à chaque fois que les scénaristes font allusion à une évolution profonde (ex. une grossesse possible pour Lily), on peut parier que l’on en verra la réalisation effective que dans une saison, au bas mot.

Ce rythme de tortue est aussi valable pour la quête de la mère, qui a depuis longtemps perdu son statut d’enjeu principal. Elle est carrément mise entre parenthèses cette année, les seuls indices majeurs se trouvant dans les season premiere et finale. Ce n’est plus là qu’il faut chercher l’intérêt de la série, sachant que la révélation n’arrivera probablement pas avant le tout dernier épisode. C’est dommage, car la série souffre visiblement de ses propres limitations.

Il n’y a qu’à regarder le personnage de Zoe (Jennifer Morrison). Un bon ajout, au demeurant, elle est entravée dès le départ par son conflit avec Ted autour de l’Arcadian (et son prévisible dénouement). De plus, on sait d’entrée de jeu qu’elle ne sera pas la mère, réduisant de facto leur sympathique romance à une simple diversion, en attendant une rencontre qui n’en finit pas d’être diluée.

Encore une fois, Barney reste un cran au dessus de ses amis et bénéficie du meilleur développement de la saison. Même si c’est à pas d’escargot, l’homme à femmes commence enfin à évoluer et à mûrir, grâce à sa relation avec son père retrouvé (John Lithgow), mais aussi sa rencontre avec Nora (Nazanin Boniadi), deux personnages très attachants. A ce sujet, il serait intéressant que les scénaristes parviennent à faire ce qu’ils n’ont jamais réussi jusqu’à présent: intégrer un nouveau personnage sur la durée. Cependant, à ce stade, cela paraît peu probable.

Au final, cette saison d’How I Met Your Mother est loin d’être la meilleure et on ne peut pas dire qu’on se marre beaucoup. Pourtant, elle gagne des points lorsqu’elle cherche à faire mûrir ses personnages, même si l’exécution n’est pas toujours glorieuse. C’est quand elle sort d’une paresse scénaristique, malheureusement devenue trop apparente, que la série prouve qu’elle peut encore nous intéresser. Si cette saison 6 peut faire penser à une année de transition, espérons que la prochaine nous laissera voir les fruits de ces évolutions.

Partager cet article

Plus d'informations sur la série sur le site de notre partenaire
publicite
  • yobi

    Pour moi, c’est comme Dr House, ces deux séries sont en fin de vie ……

  • Sxill

    Je ne me souviens même plus de ce qu’il s’est passé dans cette saison 6. A part la mort du père de Marshall, je crois bien qu’il ne s’est rien passé du tout. Aucun épisode n’a été mémorable. Il n’y en a pas un où l’on a pu crier au génie. Non. Au lieu de ça, on a traversé une saison sans enjeu majeur, sans aucun arc scénaristique. Une saison avec beaucoup de rien en somme.

    Personnellement, je n’attends plus que la mère pour relancer la série. C’est la seule chose qui pourrait redonner à la série ses couleurs d’antan. Ce n’est certainement pas le bébé de Lily et Marshall qui redonnera de la saveur à la série. Je m’en fous complètement. L’histoire d’amour entre Barney et Nora redonnera peut-être un peu d’intérêt à la série mais il ne faut pas oublier que le personnage principal c’est Ted. Et il faudrait que les scénaristes s’en souviennent.

  • vforval

    Cette critique ne me conviens pas vraiment et me semble assez partial, le suis-je moi même sans doute pas non plus, j’ai beaucoup aimée cette saison 6, si tout le monde est d’accord pour dire que la saison 5 était moyenne, cette nouvelle fournées à su innover, tenter, changer, pas toujours avec réussite mais comme c’est trentenaire confronter a la crise, la mort, au temps qui passe ou a l’abandon, la série en elle même se relève toujours avec bonne humeur. car au fond How i met your mother c’est sa un oeil décaler sur le 21 siècle. tel que l’était Friends pour le 20 ème. alors oui la série a des défaut, des défaut récurrent auquel cette saison 6 n’échappent malheureusement pas une robin de plus en plus indépendante au groupe, une lilly en roue libre, des épisode qui ont tendance a s’appuyer uniquement sur barney, et cette mother qui ne vient pas mais au fond la mother importe-elle vraiment ? ont le dira a la fin vraisemblablement dans deux ans. mais les rires était la pour moi. qu’importe la mother pourvu qu’on ai les rires et l’amitier

  • pseudoo

    La Poule aux oeufs d’or est décédée depuis la saison 3.
    C’est dur à l’accepter mais il faut tourner la page comme pour desperate , grey anatomy , dr house par exemple

  • joma44

    « Ce n’est plus là qu’il faut chercher l’intérêt de la série, sachant que la révélation n’arrivera probablement pas avant le tout dernier épisode »

    Franchement j’espère vraiment pas une fin comme ça… j’aimerais au moins une saison de couple sinon ce serait terriblement frustrant.

    Sinon globalement j’ai plutôt apprécié cette saison, seul le 23 m’a vraiment tapé sur les nerfs avec le comportement minable du groupe.

  • Tim

    Quand même, c’est une critique très sévère. Trop en fait.
    Je suis pas totalement en désaccord avec les arguments présentés et c’est vrai que la mort du père de Marshall prend une place énorme sur la saison, mais bon si la saison 7 on dira que la série est redevenue bien ? Parce que franchement je dévoilerai rien, mais dès le début du premier épisode de la saison on voit les personnages à un mariage dont Ted est le témoin, si on suit un peu c’est très prenant. Et ce n’est pas une série répétitive. Les critiques sont trop sévères.

  • spawnben

    Moi je suis tout à fait d’accord avec cette critique et je serai même un peu plus sévère!

    J’ai suivi cette série depuis le début et depuis la saison 3 je dois dire que ce n’est plus véritablement un plaisir de la regardé. D’ailleurs si je continue c’est juste pour faire plaisir à mon amie qui aime bien que je regarde avec elle!

    Mais clairement, la série a perdu en qualité et pire que tout pour une sitcom: elle ne fait presque plus rire! C’est donc assez grave!

    Robin est devenu l’inutilité par excellence! A chaque apparition je souffre, car le show devient encore moins bon!

    Quand à Lily et Marshall, sincèrement on joue sur des gags vu et revu depuis plus de 20 ans à la télévision! C’est toujours le même sujet moisi!

    HIMYM c’est le manque d’innovation par excellence!

    On sent bien que les scénaristes sont usés et qu’ils essaient de tirer sur la corde pour que la série dure encore quelques saisons!

    Je suis pas sûr d’entamer la saison 7, vu le peu de plaisir que j’ai pris sur cette saison.

64 queries. 0,735 seconds.