How I Met Your Mother - Slapsgiving 2: Revenge of the Slap (5.09)

C’est le fameux Thanksgiving à New York, et si la réapparition du Slapbet bouleverse nos héros, c’est bien le retour du père de Lily qui perturbe la fête.

Voici venir Thanksgiving et le début de la période des fêtes, l’espoir et le bonheur dans les chaumières. Mais pas à New York. Réutilisant une vieille ficelle (le fameux Slapbet apparu en saison 2, depuis devenu légen.. wait for it.. daire!), les scénaristes ne se creusent pas trop la tête et nous refont le Slapsgiving qui avait si bien marché la saison dernière. Mais faire un remake d’un épisode ne veut pas dire avoir le même succès, et on s’ennuie ferme ici. Barney et sa peur irrésistible de la claque en refait des tonnes, et ça n’est pas l’idée de se « prêter » le pouvoir de la claque qui relance l’intérêt du show.

De l’autre côté, nous avons une belle part de l’épisode consacré à Lily et son père. Une fameuse histoire qui tombe un peu à plat, se servant de deux astuces au total, pour mieux les réutiliser. Alors oui, papa Lily crée des jeux de société, et c’est très drôle. Au début. Alors oui, Lily a de nouveau un superpouvoir (on remarque que dans la série c’est le personnage avec le plus de caractère), et c’est drôle. Au début. Finalement, tout retombe dans les dernières minutes très mignonnes où tout le monde s’excuse, s’échange la claque avant de retomber sur Barney, assez inexistant dans son rôle de martyr baffé. Quand Barney n’a pas la part belle, rien ne va.

Dans tout ça, difficile de croire au renouveau de la série. Ted est toujours aussi invisible (même s’il hérite ici de quelques lignes de dialogues), Robin inutile (sa storyline avec le co-présentateur est oubliée le temps des fêtes), et la série se concentre sur des petites scènes inutiles à défaut d’envisager la grande histoire. Notre patience a ses limites.

avatarUn article de .
6 commentaires