How I Met Your Mother – The Burning Beekeeper (7.15)

Lily et Marshall organisent une pendaison de crémaillère dans leur nouvelle maison en banlieue. Au cours de la soirée, Ted en vient aux mains avec le patron de Marshall, alors que Barney drague une divorcée psychotique.

Cette semaine, How I Met Your Mother nous propose un épisode à la structure narrative originale. En effet, il s’agit de décortiquer comment, en cinq minutes top chrono, la pendaison de crémaillère de Lily et Marshall tourne au désastre. On remonte donc progressivement, pièce par pièce, la réaction en chaîne qui a conduit à un gouda jeté au sol et à un apiculteur en feu.

Ce parti pris narratif était intéressant. La maison de banlieue semble être devenue le nouveau terrain de jeu préféré des scénaristes. La structure en trois pièces (salon, salle à manger, cuisine) donne à l’épisode l’essentiel de sa dynamique et on ne peut nier que l’écriture maîtrise les allées et venues constantes de chacun des personnages.

Pourquoi alors le résultat est-il si bancal ? The Burning Beekeeper avait pourtant tout de la bonne idée, sur le papier. En pratique, il en est tout autrement.

La faute principale vient de l’humour qui n’est pas adapté à la structure particulière de l’épisode. En effet, les situations nécessitent d’être vues dans l’ordre chronologique pour faire rire (ou plutôt sourire). En altérant la séquence des évènements, les scénaristes se sont en quelque sorte tiré une balle dans le pied. Pour rire à une chute, il nous faut avoir entendu la blague avant, et non après.

Cela aurait pu être équilibré par des gags secondaires qui ne nécessitent pas de connaître l’enchaînement des évènements. Mais ceux qui nous sont donnés ici sont bien trop faibles. Par exemple, l’hystérie de Martin Short (tragiquement mal employé) à propos des apéritifs végétaliens rajoute à la confusion générale, au lieu de faire rire. Décidément, les scénaristes rament à trouver une utilité au boss de Marshall, dont la personnalité semble changer à chacune de ses apparitions.

L’hystérie et la confusion semblent être les mots du jour. Cela fait souvent le charme de la série, certes. Ici, on ne connaît pas les motivations (souvent ténues) des personnages et leur comportement vire vite de gentiment absurde à irritant. Leurs conflits, comme celui de Ted et Robin, apparaissent encore plus artificiels une fois leur raison révélée. Le happy end plié en deux temps trois mouvements nous fait réaliser que l’on était bien loin du désastre annoncé par Lily en début d’épisode.

Le meilleur vient alors, comme souvent, de Barney, même si cela reste extrêmement classique pour le personnage. Le meilleur gag de la soirée est sûrement le dernier, où Stinson préfère braver une armée d’abeilles plutôt que de discuter avec sa conquête du jour (Rebecca Creskoff).

En conclusion, on peut saluer les scénaristes d’How I Met Your Mother pour avoir essayé de changer leur formule. Malheureusement, force est de constater que The Burning Beekeeper tombe à plat. La faute à un manque de finitions qui fait que l’humour reste au placard.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link