How I Met Your Mother – The Slutty Pumpkin Returns (7.08)

Ted rencontre enfin sa fille mystère en costume de citrouille. Pendant ce temps, Barney apprend qu’il est en partie canadien, alors que la grossesse de Lily affecte ses décisions.

Les fans de How I Met Your Mother savent que la série connaît plus ou moins régulièrement des périodes de mou. Après un début de saison plein de bonnes intentions, il semblerait que nous soyons entrés dans un de ces moments critiques pour la série et ce n’est pas The Slutty Pumpkin Returns qui va briser ce cercle vicieux.

Pourtant, les idées de base n’étaient pas mauvaises, elles étaient même prometteuses. Seulement, l’exécution est tellement paresseuse et désengagée que tout tombe à plat. C’est bien simple, les scénaristes ne semblent pas croire à ce qu’ils racontent un seul instant, et par conséquent nous non plus.

On commence par l’intrigue avec le potentiel le plus riche : le retour de la Slutty Pumpkin, sous les traits de Katie Holmes. Après Victoria, voici une autre ex de Ted datant de la saison 1. Le but semble être pour le héros d’être totalement en paix avec son passé avant de pouvoir rencontrer la mère. Vu la liste de ses conquêtes, ce petit jeu pourrait vite devenir très long. Espérons que les scénaristes cesseront d’avoir recours à ce procédé qu’ils ne maitrisent clairement pas.

La présence de Victoria avait au moins le mérite de servir de révélateur à la crise d’amitié entre Ted, Robin et Barney (crise toujours pas amorcée d’ailleurs). De plus, sa relation avec Ted avait été assez significative pour mériter un bilan. Ici, c’est tout le contraire. D’une part, les retrouvailles avec la Slutty Pumpkin n’apportent rien, de l’autre on doute de l’utilité de la démarche.

Si l’on est optimiste, on considérera que l’épisode visait avant tout à combler les fans de la première heure, en résolvant un mystère plus ou moins emblématique. Mais 7 ans plus tard, qui peut encore se réjouir d’apprendre que la Slutty Pumpkin s’appelle Naomi ? L’intrigue en elle-même manquant cruellement d’inventivité, on ne peut s’empêcher de voir cela comme du fond de tiroir.

La partie de Marshall et Lily est elle aussi exécutée sans conviction et prouve que les scénaristes n’ont absolument aucune idée de comment aborder la grossesse de Lily. C’est un nouvel échec sur ce tableau puisque, au final, ce sont bien les hormones de la demoiselle qui lui jouent des tours. Il aurait été bien plus amusant s’il s’était s’agit d’une mise en scène, comme il est suggéré à un moment.

Enfin, Barney voit sa vie s’effondrer lorsqu’il apprend qu’il a un quart de sang canadien dans les veines. C’est l’occasion pour Robin de se venger de toutes les fois où celui s’est moqué de ses origines. Là encore, on se serait attendu à un déchainement de puérilités en tous genres, comme la série les affectionne. Mais le résultat final reste trop sage et les gags ne sont pas très inspirés.

The Slutty Pumpkin Returns est donc un nouvel épisode oubliable pour How I Met Your Mother, un de plus.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link