How I Met Your Mother - The Window (5.10)

Ted se redécouvre l’envie de trouver l’âme sœur grâce à une vieille connaissance, alors que Marshall fait le bilan de ses trente premières années.

L’indice se trouve en début d’épisode. L’avant générique est plutôt sympathique, nous faisant esquisser un sourire. Et vous voilà 21 minutes plus tard, avec un bon épisode d’How I Met Your Mother, qui tient sans nul doute sur le podium de cette année. L’ironie étant que ce genre d’épisode à une certaine époque se retrouvait en bas de classement. Série en mal de qualité, How I Met Your Mother a montré ici des signes de rétablissement. Mais le retour sur le bon chemin devra se faire sans doute dans la difficulté…

On retrouve donc Ted. Oui, Ted, notre héros, notre romantique en mal de grande aventure sentimentale et à la recherche de sa future « Madame Mosby« . Et c’est lorsqu’une vieille connaissance, Maggie (Joanna Garcia), se retrouve célibataire qu’il fonce… Non sans la concurrence de tout ce que peut compter comme célibataire le voisinage, et Barney compris. Ted aura donc fort à faire, surtout avec un cours programmé ce soir là. Oui! On se rappelle à notre bon souvenir, Ted est professeur d’architecture. On le suit donc persuadé ses amis de tenir compagnie à Maggie tout en s’efforçant de terminer sa classe au plus vite. Ce qui sera difficile, mais le suspense ne dure pas lorsqu’on connaît depuis le début de saison que « la future » sera une étudiante de sa faculté. Bref, on passe quand même un bon moment dans cet esprit retrouvé, où les personnages principaux ne sont pas que notre casting de base. La série se préparerait-elle à l’ouverture?

Pour les à-côtés, c’est du côté de Marshall qu’il faut voir. Jason Segel a pris depuis le début de la série un peu plus de poids (on parle de popularité), et son personnage a souvent eu des histoires sympathiques. Un peu en mal d’imagination, les scénaristes nous refont le coup du flashback, mais force est d’avouer que ça marche toujours. Au final de bons moments aussi, même si dans tout cela les rôles féminins principaux sont quelque peu oubliés. Mais si Lily a eu quelques bons moments cette année, on commence à craindre pour Robin, décidément bien inutile. Avec les quelques dialogues centrées sur la quête de Ted revenu à son ambition de fonder une famille, ça ne va pas s’arranger. Mais espérons que la série reprenne de nouvelles couleurs pour la Nouvelle Année!

avatarUn article de .
8 commentaires