HIMYM – Three days of Snow (4.13)

Une tempête paralyse New York pendant trois jours, permettant à Ted et Barney d’assouvir un vieux rêve qui est de tenir un bar, pendant ce temps là, Marshall se demande s’il doit aller chercher Lily à l’aéroport, ou s’il est temps de grandir un peu.

Aux yeux de tous, Marshall & Lily, c’est un peu le couple parfait, ils sont toujours pleins de bonnes intentions l’un envers l’autre, du coup le fait que pour une fois ils décident d’arrêter ce qu’ils considèrent comme des gamineries, cela surprend un peu, et notamment Robin, qui pourtant a un cœur de pierre.

Lily, à Seattle, et Marshall décident chacun dans leur coin de finalement conserver leurs bonnes habitudes. La série reprend dans cet épisode leur méthode de narration, nous embarquant sur des fausses pistes pour nous raconter les aventures de nos cinq amis. Il y avait longtemps que les scénaristes ne s’étaient pas donné autant de mal pour essayer de nous surprendre.

On peut penser malgré ces efforts que l’histoire de Ted et Barney prenant possession du Maclaren’s est reliée de manière complètement artificielle à celle de Marshall et Lily. Du coup, le lien entre les cinq amis est comme souvent ces derniers temps un peu tiré par les cheveux, et si chaque situation en elle-même possède des ressorts comiques assez efficaces, on a de nouveau cette impression de suivre une histoire quelque peu décousue.

Cela fait quand même de retrouver le tandem Ted/Barney en bonne forme, qui fait la chasse aux étudiantes, et se retrouve embarqué dans une gigantesque fête qui les dépasse quelque peu. On a connu mieux, mais cela fonctionne bien.

Le tout sent une nouvelle fois le réchauffé, même si on prend pas mal de plaisir à regarder l’épisode, on regrettera quand même que les scénaristes aient énormément de mal à renouveler la série et les situations.

avatarUn article de .
1 commentaire