Marshall et la bande partent à la recherche du meilleur burger de la ville.

Voilà un épisode qui va être facile à oublier et qui nous rappelle que la très moyenne saison 3 n’est pas loin. Tout l’épisode tourne autour de cette histoire de burger et on assiste à un schéma récurrent dans la série où l’intrigue est basée sur le vécu d’un des personnages et se doit de la raconter à ses amis, au cas où ils l’auraient oublié.

Alors que j’ai souvent reproché à la série de ne pas s’intéresser à Marshall et Lily, je comprends finalement pourquoi ils ne mettent pas plus en avant le personnage interprété par Jason Segel. Marshall est un adolescent qui n’a pas grandi et arrivé à 30 ans, il reste le gros mollasson de la bande. 2 saisons après avoir fini ses études, il ne s’est toujours pas fixé sur un job, du moins jusqu’à la fin de l’épisode.

À la recherche du snack qui fabrique le meilleur burger de New York, les 5 amis entament une quête visant à redonner le moral à Marshall. C’est long et ennuyant. Les blagues les plus courtes sont souvent les meilleures.

Tout n’est pas à jeter, et l’on regrette que les personnages principaux ne soient pas Robin et Barney (dont les blagues sur la banque ont une résonance particulière en ces temps de crise)

Stella n’existe plus et ce n’est pas avec ses absences répétées que l’on va apprécier le personnage et croire que c’est la mother.

avatarUn article de .
3 commentaires