How To Get Away With Murder est l’anti Law & Order, mais a tout de même des choses à dire

How To Get Away With Murder

Nouveauté à succès de cette saison 2014-2015 pour ABC, How to Get Away With Murder s’amorçait comme un énième thriller qui proposait de nous lancer dans une énième chasse au tueur. Dans le cas présent, cela commençait avec : qui a tué Lila ?

Cette question, en vérité, sera éclipsée par un autre meurtre et ne reviendra sur les devants de la scène qu’à la fin. Cela ne signifie pas que l’affaire autour du meurtre de Lila est délaissée, mais juste que l’équipe dirigée par Peter Nowalk n’en fait pas le point central de son récit – comme on aurait pu l’imaginer au départ.

How to Get Away With Murder repose tout de même sur les chocs qu’elle peut susciter. Le but est de passer d’un rebondissement à un autre en compagnie d’Annalise Keating, enseignante de droit dans une prestigieuse université de Philadelphie, et de ses cinq élèves phares. Ces derniers l’assistent pour résoudre des affaires en tous genres.

Le ton est vite posé et entre son intrigue feuilletonnante et ses dossiers à la semaine, How to Get Away With Murder peut être labellisée d’une certaine manière d’anti Law & Order. Le twist est plus important que la loi qui peut être contournée et brisée sans vergogne dans la série. La représentation du système judiciaire se révèle plus que risible, mais il n’y a aussi aucune volonté de se montrer réaliste sur ce plan-là. Autrement, Annalise perdrait le plus souvent.

Dans un tel contexte, il serait particulièrement aisé de passer par-dessus l’approche plus sociale du show, noyée au beau milieu d’affaires mal orchestrées et des meurtres qui ont été commis. Et pourtant, How To Get Away With Murder se permet – plus particulièrement dans sa seconde partie de saison – d’explorer des sujets de société et de les aborder sans détour (ou presque).

Il n’y a pas de doute que le besoin de voir l’intrigue prendre multiples détours a joué un rôle dans la représentation du mariage d’Annalise ; d’une certaine manière, cela aura donné le jour à une relation complexe et conflictuelle dénuée de toutes formes d’idéalisme. Il est d’ailleurs plutôt aisé de penser qu’Annalise était en vérité dans une relation abusive sur un plan émotionnel, ce qui sera avoué à demi-mot lorsque sera venu le moment d’expliquer comment elle a rencontré Sam. L’Annalise instable des débuts deviendra plus cohérente quand le show abordera les traumatismes d’enfance de l’avocate-enseignante aux valeurs morales plus que discutables.

How to Get Away With Murder nous plonge avant tout dans un monde dominé par l’ambition qui traite les questions raciales et sexuelles aussi bien sur un plan personnel que judiciaire. Ces élèves ne sont pas vraiment là pour servir Dame Justice et ils sont prêts à bien des choses pour obtenir ce qu’ils veulent. Connor Walsh est d’ailleurs celui qui s’impose le plus aisément au départ, dans la peau de l’homosexuel qui couche pour obtenir des informations. Le développement de sa relation avec Oliver permet aussi d’aborder frontalement ce que représente vraiment Connor en tant que personnage pour mieux dépasser les stéréotypes.

Si on ne peut pas dire que la série offrira à tous ses étudiants des développements forcément intéressants, elle trouvera au moins le moyen de légitimer leur place et comment ils ont fait pour se retrouver dans une telle situation (et pourquoi, dans le cas d’Asher, il n’est pas mêlé à toutes ces histoires de meurtres). Chacun à sa manière permet d’explorer les différentes formes d’ambition qui les consument.

How To Get Away With Murder a donc clairement choisi de balancer son livre de droit par la fenêtre pour privilégier les retournements de situation. Le but est explicite : il s’agit de nous mener d’un moment à un autre et d’avancer sans se retourner dans cet imbroglio meurtrier. Malgré tout cela, la série parviendra tout de même à y injecter des réflexions intéressantes, si ce n’est sur le système judiciaire, au moins sur ceux qui, dans le cas présent, le manipulent pour échapper à leurs crimes.

How To Get Away With Murder sera diffusée en France sur une chaine du groupe M6, qui a récemment annoncé l’acquisition des droits de la série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link