In Treatment – Jake & Amy : week seven (1.33)
Jake arrive en avance et commence à entretenir une discussion des plus banales avec Paul. Quand Amy arrive, l’ambiance est détendue, mais elle va vite changer la donne. Elle est agressive, cynique, et va jusqu’à la mesquinerie pour pousser Jake à agir comme il se refuse de le faire. Ce dernier, comme Paul, ne comprend pas où elle veut en venir. Elle va alors se plaindre d’une douleur à l’estomac, ce que Jake trouve plutôt arrangeant, car ça lui arrive souvent quand il s’agit d’éviter une conversation. Poussée par Paul, elle va parler de la mort de son père avant d’avouer à son mari qu’elle l’a trompé avec Ben. Jake se met à rire, par soulagement suggère Paul.

La semaine dernière, Amy était venue seule voir Paul et avait annoncé sa volonté de tromper Jake avec Paul. On apprend donc qu’elle l’a fait. Ses motivations semblent assez claires pour Jake, pour elle, on ne sait pas trop.

En fait, Paul ne va pas pousser Amy plus loin. Il ne va d’ailleurs presque rien dire de la séance. On arrive à un moment important pour le couple, car ils sont une fois de plus au bord de la rupture, mais seulement, cette fois, elle parait pouvoir devenir définitive. Il peut paraitre surprenant qu’avec le comportement d’Amy, le couple n’est pas rompu plus tôt, mais Jake semble, jusque-là avoir tout fait pour ne pas en arriver là. Le fait qu’il se sente soulagé d’apprendre l’adultère de sa femme n’est peut-être pas en rapport avec le fait qu’il le craignait, mais plutôt qu’enfin il peut arrêter de se battre. Comme si maintenant, c’était à Amy de prendre le relai pour sauver le couple, car c’est elle qui hérite de toutes les fautes.

Cette séance se termine dans le vague. Il faudra attendre la semaine prochaine pour savoir si oui ou non ils se séparent pour de bon.