In Treatment – Jake & Amy : Week Two (1.09)
Jake et Amy reviennent, bien plus posés que durant la séance précédente. Le couple semble avoir trouvé un terrain d’entente, principalement basé sur l’absence de discussion autour de leur problème. Amy se dit qu’elle a encore 2 semaines pour se décider. Pour Jake, la question est réglée. Paul essaie alors de leur faire comprendre que l’échéance est proche, et qu’il ne faut pas trop patienter. La séance va alors tourner court, car Amy va être soudainement prise de douleur. Le couple part alors précipitamment. Kate vient aider son mari à nettoyer le canapé, quand le dialogue s’envenime. Rapidement, elle finit par avouer à Paul qu’elle voit quelqu’un d’autre.

Un épisode un peu à part donc, car Jake et Amy n’en sont pas le centre, mais Kate et Paul. Il était prévisible qu’à un moment ou un autre, un, ou des, patient quitterait la séance en avance. L’occasion est donc là pour aborder un sujet évoqué, voire effleuré, mais qui planait au-dessus des dernières séances, depuis la dernière conversation avec Gina. Kate accuse son mari de ne s’être douté de rien, alors que nous savons que la vérité est tout son contraire. Une position intéressante qui ne permet pas pour autant de cerner Paul, alors que nous avions de plus en plus l’impression de le connaître. Nait alors le besoin, pour le spectateur, d’assister au prochain rendez-vous avec Gina, pour comprendre et surtout savoir ce que Paul a vraiment ressenti à ce moment-là. Un soulagement, de la rage ? Il semblait s’y être préparé, mais sa réaction est pourtant pleine de surprises, et surtout de rage.

Cet épisode montre encore plus l’ingéniosité du concept de la série et de son format. On se retrouve impatient de voir l’épisode suivant, et surtout, de savoir comment il réagira avec ses patients la semaine suivante, en particulier avec Laura et Alex.