In Treatment – Laura : week three (1.15)
Laura raconte à Paul l’évolution de sa relation avec Alex. Les deux ont couché ensemble, et elle lui explique comment cela s’est passé. Pour Paul, cette relation lui apparaît guidée par ses sentiments envers lui. Pour une fois, malgré le manque de finesse dans le procédé, on peut penser que Paul a vu juste. Surtout que pendant toute une partie de la séance, Laura ne parlera pas d’Andrew.
Depuis sa séance avec Gina, nous savons que Paul a des sentiments pour Laura, et maintenant, nous avons l’impression que c’est au tour de Laura de lui faire admettre. Seulement, malgré ses défauts, Paul est thérapeute. Il y a certaines limites qu’il n’a pas envie de dépasser. Son comportement n’est pas toujours professionnel, et il dissimule de moins en moins bien ses sentiments. Il faudrait que Laura soit aveugle pour ne pas se rendre compte que le petit jeu auquel elle joue porte ses fruits.
La séance devient donc assez vite une confrontation entre les deux, à savoir lequel tiendra le plus longtemps.
Sujet quasiment pas abordé, qui finit par arriver : Andrew. Laura annonce sans plus d’ambages qu’ils ont rompus. Aucune douleur n’en ressort, comme si cette séparation ne signifiait rien. Est-ce une preuve que Laura ne dissimule plus ses sentiments ? En règle générale, on essaie quand même de faire semblant, de faire croire qu’on est touché. C’était quelqu’un avec qui elle a partagé sa vie.
On ne reviendra pas dessus, et elle se concentrera sur elle. Après tout, c’est elle qui est en thérapie. Elle va donc dire qu’elle ne s’aime pas, et cela va permettre à Paul de raconter une histoire de sa vie privée. Assez étrange, pendant quelques instants, on a le sentiment que les rôles s’inversent, mais surtout que cette confession n’avait pas sa place ici. Paul parle de la maladie de sa mère et qu’il s’est tenu responsable pendant longtemps de ce qui était arrivé. Laura ne le sait pas, mais le spectateur oui : le père de Paul a laissé sa mère pour une de ses patientes. C’est ainsi qu’on peut se questionner sur le véritable sens de cette histoire, et ce que cela implique par rapport à Laura. Le passé de Paul le pousse à ne pas faire ce que son père a fait. Ce n’est pas pour cela que la situation est simple à gérer.

On finit par Laura rejoignant Alex, l’embrassant et levant les yeux vers Paul, qui les observe de la fenêtre.