In Treatment - Jake & Amy : week eight (1.39)
L’épisode s’ouvre sur Kate venant annoncer qu’elle arrête la thérapie avec Gina. Elle veut gérer le problème seul. Cela se produit donc juste avant l’arrivée de Jake, qui vient seule cette semaine. C’est un moyen de nous replacer Paul, l’homme trompé par sa femme, comme Jake. Un lien qui semble bien plus présent durant cette séance qu’il ne l’a été auparavant. En fait, c’est la première séance où Jake se retrouve seul du début à la fin avec son thérapeute.

Fini la thérapie de couple, du moins, pour la semaine. Il est assez dommage que l’on attaque assez rapidement avec les parents de Jake. C’est devenu tellement simple comme rapprochement qu’il aurait été plus surprenant si tout avait été bien avec les parents, où que rien n’ait pu servir de parallèle avec Amy.

Sorti de ça, Jake va se montrer assez différent de ce qu’il nous a donné jusqu’à maintenant. Bien plus instruit qu’il ne le montre, plus posé et moins égoïste. On retrouve ainsi une thérapie plus orientée sur le dialogue, plus intime et donc différente de ce qu’il se passe d’habitude avec Amy. D’ailleurs, la séance où Paul s’était retrouvé seul avec elle ne s’était pas révélée très captivante, ce qui n’est pas véritablement le cas avec Jake. En découvrant cette autre facette du personnage, même si on l’avait aperçu précédemment, on apprend à plus l’apprécier, car il fait preuve d’une honnêteté qui fait défaut à sa femme.

En fait, en Jake, on retrouve Paul. La volonté de ne pas être comme le père, la femme qui le trompe et le besoin d’aide. Bien sûr, leurs personnalités diffèrent.

Il ne reste plus qu’une séance pour le couple, et il est difficile d’imaginer comment cela va se conclure pour eux.