In Treatment - Jake & Amy : week four (1.19)
De manière assez surprenante, Jake et Amy continuent à venir voir Paul. Encore une fois, la séance sera plus courte que prévu, mais quand même assez longue, Jake restant un peu avec Paul après le départ précipité d’Amy. Il faut dire que cette semaine, Kate est à Rome, alors il aurait été surprenant de la voir arriver, même si on entend des bruits de pas, comme souvent, durant la demi-heure. Peut-être était-ce leurs enfants.

La séance commence avec un coup de téléphone que l’on devine être donné par la mère de Sophie. Il est certain que l’on aurait préféré avoir plus de détails sur l’adolescente, mais pour cela, il faudra attendre que Paul en parle à Gina ou qu’on la revoie, la semaine prochaine.

Pour en revenir à Jake et Amy, les disputes semblent toujours les mêmes. Jake reproche à Amy son style de vie et ses exigences, et Amy fait de même, en rajoutant une critique sur les amis de son mari. Paul essaie de revenir à l’origine du couple, pour tenter de déterminer à quel moment les choses ont commencé à dégénérer. Pour lui, leur conflit est la source de vie de leur couple. Pour la première fois, avec le couple, la séance est faite de dialogues, et on sent qu’il y a une avancée, avant bien sûre qu’Amy s’énerve et s’en aille.

La séance du jeudi est celle qui n’a, pour le moment, pas réussi à captiver, à intéresser. L’absence de communication entre le couple semble avoir été un obstacle pour Paul. Maintenant, on a l’impression qu’il trouve enfin un moyen de les aborder. Trop tard pour cette fois, mais s’ils reviennent – ce que Jake ne garantit pas – les choses pourraient devenir un peu plus intéressant. De plus, maintenant que le problème est uniquement situé sur le couple, et non plus sur la grossesse, Paul donne l’impression d’être plus concerné. Peut-être est-ce une vue d’esprit, que l’on aimerait que le parallèle avec son couple se fasse ici aussi. La suite nous le dira.