In Treatment - Jake & Amy : Week Nine (1.42)
Dernière séance pour Jake et Amy. Le couple a décidé de se séparer, pour de bon cette fois. Une décision qui n’est pas perçue de la même manière par chaque membre du couple. Un schéma symptomatique de leur relation, l’un est optimiste, tandis que l’autre est pessimiste. Amy blâme la thérapie, Jake pense que ça a été une réussite.

Chacun a sa perception des évènements qui ont mené le couple à ce niveau, mais ils s’accordent sur la difficulté à se séparer. Paul d’ailleurs ne semble pas penser que ce soit la bonne décision, mais il va les aider à percevoir les problèmes qui les attendent, comme si, avant de les quitter, il voulait les préparer le mieux possible pour l’après thérapie, pour quand il ne sera plus là pour eux. Vu la façon dont il met de lui dans chaque thérapie, il est difficile d’imaginer ce qu’il peut ressentir quand cela prend fin.

De notre côté, on sent que pour Jake et Amy, l’arrêt est plus difficile qu’ils ne veulent le laisser paraître. Pour eux, c’est aussi signe de la fin de leur mariage, car ils n’essaient plus de le sauver, il passe à l’étape suivante, la séparation, le divorce.

À la fin de la séance, ils voient un nouveau couple arriver. C’est là première fois que cela se produit depuis le début de la thérapie, et on ne peut que ressentir une sorte de passage de relais, comme si, maintenant que Paul en avait fini avec eux, il passait à un autre couple. La fin de la thérapie n’est pas une fin, mais un commencement. On a déjà perçu la différence de perception qu’il y a entre ce qui se dit dans le bureau et ce qui se passe dans la réalité. Le départ de Jake et Amy nous parait alors n’être juste qu’un départ vers un univers régi par d’autres règles, laissant celles de Paul derrière. Comme si leur avenir n’était fait, pour eux, que d’inconnu, sans repères, sans le refuge que le bureau de Paul offre à tous les patients.